Rechercher
Rechercher

Politique - ONU

Macron, Blinken, Raïssi : Mikati multiplie ses réunions à New York

Le Premier ministre sortant, Nagib Mikati, s’est entretenu hier avec le président iranien Ebrahim Raïssi ainsi qu’avec son homologue irakien Moustapha el-Kazimi à New York, en marge de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Aucune déclaration n’a été rapportée après la réunion entre MM. Mikati et Raïssi. « L’Irak se tient aux côtés du Liban dans la tourmente qu’il traverse et effectue tous les contacts nécessaires aux niveaux régional et international dans le but de régler la crise dans tous ses aspects », a de con côté affirmé le Premier ministre irakien, cité par le Grand Sérail. La réunion s’était tenue en présence du ministre sortant des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib. Le Premier ministre sortant a aussi rencontré le vice-président de la Banque mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Farid Belhadj, ainsi que Filippo Grandi, haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, avec qui il a évoqué la récente lettre envoyée au secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. Dans cette lettre, Nagib Mikati réclamait une « nouvelle approche » de la communauté internationale sur le retour des réfugiés syriens dans leur pays, en soulignant que le Liban accueille le pourcentage le plus élevé de réfugiés par habitant au monde, alors qu’il souffre de l’une des plus graves crises économiques et financières depuis le milieu du XIXe siècle. La veille, M. Mikati avait discuté tour à tour avec le président français Emmanuel Macron puis avec le secrétaire d’État américain Antony Blinken, notamment de l’élection présidentielle au Liban et des négociations sur la frontière maritime avec Israël. Emmanuel Macron a insisté sur la nécessité d’organiser l’élection présidentielle à temps « pour maintenir la stabilité » au Liban, selon un communiqué publié par le bureau de presse de M. Mikati. La réunion avec Antony Blinken s’est, elle, tenue en présence de l’envoyé américain Amos Hochstein, médiateur dans les négociations indirectes entre le Liban et Israël au sujet de leur frontière maritime. Les participants à cet entretien ont évoqué « la nécessité d’organiser l’élection présidentielle en temps voulu et (...) de mettre en œuvre des réformes pour soutenir le peuple libanais ». Dans une déclaration à l’issue de la réunion, le Premier ministre sortant a déclaré que « le dossier de la démarcation de la frontière maritime connaît de grands progrès », sans donner plus de détails.


Le Premier ministre sortant, Nagib Mikati, s’est entretenu hier avec le président iranien Ebrahim Raïssi ainsi qu’avec son homologue irakien Moustapha el-Kazimi à New York, en marge de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Aucune déclaration n’a été rapportée après la réunion entre MM. Mikati et Raïssi. « L’Irak se tient aux côtés du Liban dans...

commentaires (1)

Mikati reste fréquentable pour les grands de ce monde malgré les comptes louches découverts par hasard appartenant à sa famille.?

Sissi zayyat

15 h 28, le 23 septembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Mikati reste fréquentable pour les grands de ce monde malgré les comptes louches découverts par hasard appartenant à sa famille.?

    Sissi zayyat

    15 h 28, le 23 septembre 2022

Retour en haut