Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Notre cachot

Bloqués depuis des mois dans les ténèbres de l’incertitude, notre espoir s’amenuise de jour en jour. Nous avons été installés là par des ombres malfaisantes, et tant bien que mal, nous vivotons… Parfois, mais rarement, nos geôliers passent une tête par l’ouverture et nous débitent des déclarations et des promesses mensongères qui ne nous intéressent plus. Même leur « visite » est difficile à supporter.

Nous nous organisons comme on peut, sommairement, en sachant bien maintenant que notre libération viendra de leur départ définitif. Alors nous attendons dans notre sombre prison, armés de cet espoir de plus en plus ténu… Seule la fin de leur « sombre mandat » nous libérera de cette rage qui nous tord les entrailles un peu plus chaque jour et nous sortira de notre cachot. Notre « résistance » n’est donc plus qu’attente.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique Courrier n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, L’Orient-Le Jour offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires, ni injurieux, ni racistes.


Bloqués depuis des mois dans les ténèbres de l’incertitude, notre espoir s’amenuise de jour en jour. Nous avons été installés là par des ombres malfaisantes, et tant bien que mal, nous vivotons… Parfois, mais rarement, nos geôliers passent une tête par l’ouverture et nous débitent des déclarations et des promesses mensongères qui ne nous intéressent plus. Même leur...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut