Rechercher
Rechercher

Économie - Électricité

L’Irak disposé à renouveler l’accord d’importation de carburant pour EDL, selon Walid Fayad

En visite officielle de deux jours à Bagdad, le ministre sortant libanais de l’Énergie et de l’Eau Walid Fayad a assuré que l’Irak était disposé à prolonger l’accord d’importation de fuel dédié à Électricité du Liban (EDL) à des conditions préférentielles, reprenant les propos du ministre irakien du Pétrole Ihsan Ismaïl, qu’il a rencontré. Selon le communiqué libanais, l’Irak serait même « ouvert » à l’idée d’augmenter les quantités importées, au prix de certains aménagements, qui n’ont pas été évoqués.

Le ministre, qui devrait rencontrer plusieurs hauts responsables irakiens, dont le ministre de l’Électricité par intérim Adel Karim et le gouverneur de la banque centrale Moustapha Moukhif, a aussi abordé le « sujet des banques » avec le ministre irakien des Finances Ali Allaoui, sans plus de précision. Le dossier concerne les fonds irakiens bloqués dans le cadre des restrictions imposées par les banques libanaises depuis le début de la crise en 2019. À noter que des entrepreneurs libanais revendiquent également des créances envers l’Irak, pays ciblé par des sanctions du début des années 1990 à 2000.

L’accord avec l’Irak – qui met en place un mécanisme d’échange avec des sociétés tierces – a été conclu le 23 juillet dernier et a commencé à être mis en œuvre en septembre pendant un an. Il s’agit actuellement de la seule source de carburant sur laquelle EDL peut compter, en attendant la mise en œuvre de l’initiative américaine prévoyant d’acheminer du courant depuis la Jordanie et du gaz depuis l’Égypte.


En visite officielle de deux jours à Bagdad, le ministre sortant libanais de l’Énergie et de l’Eau Walid Fayad a assuré que l’Irak était disposé à prolonger l’accord d’importation de fuel dédié à Électricité du Liban (EDL) à des conditions préférentielles, reprenant les propos du ministre irakien du Pétrole Ihsan Ismaïl, qu’il a rencontré. Selon le communiqué...

commentaires (1)

impossible de ne pas rappeler cette impardonnable incompetence, cette incapacite a surmonter les interets personnels, cette escroquerie -all of the above- incomprehensible malgre tout a faire eterniser la solution a ce probleme depuis 32 ans ou plus ! Meme ou plutot surtout durant les annees "d'or"" du pouvoir de feu Rafic Hariri !

Gaby SIOUFI

09 h 56, le 06 juillet 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • impossible de ne pas rappeler cette impardonnable incompetence, cette incapacite a surmonter les interets personnels, cette escroquerie -all of the above- incomprehensible malgre tout a faire eterniser la solution a ce probleme depuis 32 ans ou plus ! Meme ou plutot surtout durant les annees "d'or"" du pouvoir de feu Rafic Hariri !

    Gaby SIOUFI

    09 h 56, le 06 juillet 2022

Retour en haut