Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Nucléaire

Un « effort » est nécessaire pour boucler un accord avec l’Iran, selon l’UE

Un accord sur le nucléaire iranien est possible, mais « un effort » est nécessaire pour le finaliser, a assuré mardi le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. « Les négociations se poursuivent à Vienne. Nous approchons d’un accord final, mais nous n’y sommes pas encore », a estimé Peter Stano au cours d’un point de presse. « Cela va demander un effort », a-t-il indiqué sans plus de précisions sur les points à débloquer. « Nous sommes le coordinateur, nous ne pouvons pas nous prononcer sur les discussions en cours », a-t-il expliqué. « Nous sommes préoccupés par le non-respect de ses engagements par l’Iran », a-t-il toutefois déclaré. Les négociations qui visent à faire revenir les États-Unis dans l’accord conclu en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances, et à amener l’Iran à s’y conformer pleinement, sont au point mort depuis mars, après plus d’un an de discussion. L’Iran a déconnecté certaines des caméras de surveillance de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur ses sites nucléaires, peu après que les États-Unis et les Européens ont fait voter le 8 juin une résolution à l’AIEA dénonçant le manque de coopération de Téhéran.


Un accord sur le nucléaire iranien est possible, mais « un effort » est nécessaire pour le finaliser, a assuré mardi le porte-parole du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. « Les négociations se poursuivent à Vienne. Nous approchons d’un accord final, mais nous n’y sommes pas encore », a estimé Peter Stano au cours d’un point de presse....

commentaires (1)

L’Europe n’a rien appris de son expérience avec Poutine, ils foncent tête baissée dans les affaires avec de tyrans pour se retrouver dépendants d’eux et ensuite se rendre compte que ça n’était pas la solution à choisir. Qu’espèrent ils enfin de l’Iran? Qu’il leur fournisse le pétrole et leur confie la reconstruction de leur pays anéanti par leurs soins et dont ils n’ont aucune intention de le voir reconstruit du moins par eux. Si c’est de ça qu’il s’agit, quel prix seront ils prêts à payer contre ce genre d’affaires et aux dépens de quel pays?

Sissi zayyat

11 h 21, le 23 juin 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • L’Europe n’a rien appris de son expérience avec Poutine, ils foncent tête baissée dans les affaires avec de tyrans pour se retrouver dépendants d’eux et ensuite se rendre compte que ça n’était pas la solution à choisir. Qu’espèrent ils enfin de l’Iran? Qu’il leur fournisse le pétrole et leur confie la reconstruction de leur pays anéanti par leurs soins et dont ils n’ont aucune intention de le voir reconstruit du moins par eux. Si c’est de ça qu’il s’agit, quel prix seront ils prêts à payer contre ce genre d’affaires et aux dépens de quel pays?

    Sissi zayyat

    11 h 21, le 23 juin 2022

Retour en haut