Rechercher
Rechercher

Économie

Report de la grève des transporteurs routiers à une date indéterminée

Prévue ce jeudi 23, la grève des transporteurs routiers a été ajournée hier à une date indéterminée, à l’issue d’une réunion syndicale au siège de la Confédération générale des travailleurs libanais (CGTL) à Beyrouth, en attendant une nouvelle réunion des syndicats du secteur qui se tiendra le mercredi 29 juin. Hier, le président du syndicat des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, a mis en avant la tenue de consultations parlementaires contraignantes jeudi pour désigner un nouveau Premier ministre, à la suite des élections législatives du 15 mai, ainsi que la fin des examens scolaires cette semaine pour justifier ce report. Mue « par la colère et la douleur », la grève qui devait se dérouler mercredi avait pour objectif de dénoncer la dégradation des conditions de travail dans un Liban en crise depuis bientôt trois ans.

Également présent lors de la réunion, le président de la CGTL, Béchara Asmar, a une nouvelle fois déploré l’impact de la crise, notamment la hausse des prix des carburants. Ceux-ci ont légèrement baissé vendredi, mais les 20 litres d’essence 95 et 98 octane frôlent la barre des 700 000 livres libanaises. Le salaire minimum officiel, qui était toujours fixé à 675 000 livres jusqu’à mai, a connu une majoration exceptionnelle de 1 325 000 livres le mois dernier via le décret de la cherté de vie. Cette majoration est obligatoire pour les salaires inférieurs à 4 millions de livres par mois dans le privé et facultative au-delà de ce seuil dans un contexte de dépréciation de la monnaie nationale. Un projet d’augmenter le salaire minimum pour le secteur privé à 2,6 millions de livres, avec 95 000 livres d’indemnités de transport journalières, a été présenté vendredi par les représentants des syndicats et du secteur privé du Conseil économique et social, ainsi que par le ministre sortant du Travail, Moustapha Bayram, mais devra attendre une décision par décret pour être appliqué.


Prévue ce jeudi 23, la grève des transporteurs routiers a été ajournée hier à une date indéterminée, à l’issue d’une réunion syndicale au siège de la Confédération générale des travailleurs libanais (CGTL) à Beyrouth, en attendant une nouvelle réunion des syndicats du secteur qui se tiendra le mercredi 29 juin. Hier, le président du syndicat des transporteurs routiers,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut