Rechercher
Rechercher

Économie - Crise au Liban

La livre libanaise atteint son plus bas historique face au dollar

Le billet vert à plus de 36.000 LL sur le marché parallèle, jeudi en fin de journée.

La livre libanaise atteint son plus bas historique face au dollar

Deux hommes tenant des dollars et des livres libanaises. Photo d'illustration JOSEPH EID / AFP

La livre libanaise a atteint jeudi un nouveau plus bas historique sur le marché noir, dépassant les 36.000 livres pour un dollar et poursuivant une chute qui s'est accentuée après les législatives du 15 mai.

Selon les sites et les application mobiles les plus largement utilisés pour suivre le cours du marché noir, la livre libanaise s'échangeait jeudi en fin de journée à plus de 36.000 pour un dollar. Fixée officiellement depuis 1997 au taux de 1.500 livres pour un dollar, la livre libanaise a perdu 95% de sa valeur en deux ans de crise économique.

En parallèle, les prix des carburants et de plusieurs produits de première nécessité --qui ne sont plus subventionnés par les autorités-- ne cessent d'augmenter, sur fond de guerre en Ukraine. Quatre Libanais sur cinq vivent désormais en dessous du seuil de pauvreté de l'ONU, une paupérisation accélérée notamment par une inflation à trois chiffres.

Dans l'après-midi des manifestants ont coupé la route du niveau de Chtaura dans la Békaa pour protester contre la hausse du dollar. Toujours dans la Békaa, les propriétaires de vans ont bloqué la route menant à Baalbeck, en raison de la flambée aussi du prix du Mazout. Au Liban-Nord, des protestataires ont coupé la route principale de Minié-Abdé au niveau de Nahr el-Bared. 

Pour mémoire

L'ABL rejette le plan de redressement approuvé par le gouvernement


Cette nouvelle chute intervient en dépit d'un accord préliminaire entre le gouvernement et le Fonds monétaire international (FMI) qui devrait allouer au Liban en crise une aide de trois milliards de dollars échelonnée sur quatre ans.

A l'issue de la dernière réunion du gouvernement du Premier ministre Najib Mikati, cinq jours après les législatives, le cabinet a approuvé un plan de redressement économique indispensable pour obtenir l'aide internationale nécessaire en vue de relancer l'économie du pays. Les législatives ont notamment été marquées par une percée de candidats indépendants issus de la contestation populaire contre la classe politique.

Depuis 2019, le Liban est plongé dans une crise socio-économique sans précédent largement imputée à la corruption et l'incurie de dirigeants trois décennies durant.


La livre libanaise a atteint jeudi un nouveau plus bas historique sur le marché noir, dépassant les 36.000 livres pour un dollar et poursuivant une chute qui s'est accentuée après les législatives du 15 mai.
Selon les sites et les application mobiles les plus largement utilisés pour suivre le cours du marché noir, la livre libanaise s'échangeait jeudi en fin de journée à plus de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut