Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Le Hezbollah entretient le flou sur sa participation au prochain gouvernement

Mohammad Raad explique "ne pas vouloir précipiter les choses" et défie Samir Geagea sans le nommer : "On verra comment vous vous comporterez". 

Le Hezbollah entretient le flou sur sa participation au prochain gouvernement

Le député du Hezbollah, Mohammad Raad, à Nabatiyé au Liban-Sud, le 22 mai 2022. Photo envoyée par notre correspondant Mountasser Abdallah

Le député Mohammad Raad, membre du Hezbollah, a déclaré dimanche que son parti "ne veut pas hâter les choses" quant à sa participation au futur gouvernement libanais, l'équipe actuelle étant désormais démissionnaire et chargée d'expédier les affaires courantes, après les élections législatives de dimanche dernier.

M. Raad, nouvellement réélu, a également défié le chef des Forces libanaises (FL), farouche opposant au Hezbollah, de pouvoir gouverner avec ses alliés, alors que les FL ont remporté le plus grand nombre de députés dans l'hémicycle, et que le camp politique du Hezbollah y a perdu sa majorité. Les mouvements de la contestation, généralement opposés aussi au Hezbollah, ont pour leur part enregistré une nette percée, raflant 13 sièges, un chiffre égal à celui du parti chiite.

"Nous ne voulons pas hâter les choses quant à la question de savoir si nous allons participer ou pas" au prochain gouvernement, a déclaré M. Raad lors d'un événement à Nabatiyé. "Nous sommes ouverts à la coopération positive avec tous ce qui convient aux intérêts du peuple et de notre pays", a-t-il poursuivi, ne donnant pas ainsi d'indication claire sur les alliés sur lesquels le Hezbollah compte s'appuyer.

"On va voir"

M. Raad a également adressé une critique à peine voilée à Samir Geagea, chef des FL, qui avait estimé dès la soirée électorale de dimanche dernier que "l'opinion publique chrétienne qui était restée dominée par le Hezbollah pendant 17 ans a changé de bord". Vendredi, le leader chrétien avait également affirmé, dans un entretien à l'AFP, que l'emprise du Hezbollah sur le Liban devait cesser.

Lire aussi

Comment le Hezbollah a permis à Gebran Bassil de limiter la casse

"Malheureusement, certains Libanais que nous voulons pourtant comme partenaires dans ce pays ont proclamé qu'ils possédaient la majorité parlementaire au moment des élections", a dénoncé M. Raad en faisant allusion à M. Geagea, sur un ton toutefois plus modéré que lors de sa dernière prise de parole. "Nous restons une force parlementaire qui a son poids et qui peut être présente et agir pour protéger les intérêts de son peuple. Si vous possédez vraiment la majorité parlementaire, alors nous attendrons, sans nous hâter. Il s'agit d'une histoire de quelques jours. Nous verrons alors quelles sont vos priorités et comment vous allez utiliser cette majorité au pouvoir. C'est alors que nous agirons en fonction", a-t-il poursuivi, reconnaissant à demi-mot avoir perdu la majorité au Parlement. "On va voir comment vous vous comporterez au moment de former un gouvernement, de mener le pays et d'adopter des politiques", a-t-il lancé.

Lire aussi

Geagea : L'emprise du Hezbollah sur le Liban doit cesser

Au lendemain du scrutin, le député Raad avait tenu des propos virulents et mis en garde ses rivaux, les appelant à "ne pas attiser les flammes de la guerre civile". Mais lors de son dernier discours, vendredi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a joué l'apaisement au niveau de la rhétorique, renvoyant toutefois le débat sur ses armes aux calendes grecques, alors que cette question est soulevée par de nombreux acteurs politiques, notamment les FL.

Même si le Hezbollah et ses alliés ont perdu leur majorité au sein du nouveau Parlement, le parti de Dieu et son allié chiite Amal ont raflé la totalité des 27 sièges réservés à leur communauté. Le prochain président du Parlement devrait donc être issu de l'un des deux partis, le poste étant réservé à la communauté chiite en vertu du Pacte national de 1943. Toutefois, le chef du Législatif actuel, Nabih Berry, qui dirige le mouvement Amal et qui est à son poste sans interruption depuis 1992, risque de voir son élection se compliquer, alors que de nombreux députés ont fait savoir qu'il ne voteront pas pour lui cette fois-ci. M. Raad n'a pas abordé cette question dans son discours.


Le député Mohammad Raad, membre du Hezbollah, a déclaré dimanche que son parti "ne veut pas hâter les choses" quant à sa participation au futur gouvernement libanais, l'équipe actuelle étant désormais démissionnaire et chargée d'expédier les affaires courantes, après les élections législatives de dimanche dernier. M. Raad, nouvellement réélu, a également défié le chef des...

commentaires (15)

Participe ou participe pas! en tout cas ils sont bon à rien le Hezb ou les autres!

Assouad Fady

20 h 04, le 23 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (15)

  • Participe ou participe pas! en tout cas ils sont bon à rien le Hezb ou les autres!

    Assouad Fady

    20 h 04, le 23 mai 2022

  • Rien de nouveau chez le hezb... entretenir le flou est facile avec un bon business de traffique de stupéfiants...

    Wlek Sanferlou

    14 h 55, le 23 mai 2022

  • cela dit, le hezb hors le cabinet sans en etre exite de "force". se serait libere de son obligation de defendre les aounistes- trop souvent contre ses convictions, y trouverait le moyen le plus malin, le plus discret aussi de se debarrasser d'eux .pour de bon, en cette fin de mandat, apres leur echec cuisant qui a aussi ete a l'origine du sien-tout relatif bien sur-? WOW.... quelle aubaine ppur nasroullah.

    Gaby SIOUFI

    11 h 31, le 23 mai 2022

  • ce titre a provoque un eclat de rire qui a surpris mon epouse : en effet c'est que j'avais mentionne ailleurs l'unification de leur position au hezb&aux FL contre le cpl a qqs reprises, et voila que nasroullah rejoint -presque-celle de geagea encore une fois. que nasroullah remplace le cpl par les FL comme allie chretien serait elle chose inconcevable ?

    Gaby SIOUFI

    11 h 25, le 23 mai 2022

  • Et qu’allez-vous faire? Il faut éclairer notre lanterne. Depuis des décennies vous n’arrêtez pas de menacer et de tuer tous les patriotes qui se mettent en travers de vos projets destructeurs de notre pays. Assassiner encore et toujours? Ou retourner vos armes contre les citoyens libanais cette fois-ci? Dans les deux cas vous serez perdant car votre cause de vendus est inaudible donc perdue d’avance. Je demande à tous les citoyens chiites qu’elle serait leur réaction face à une armée vendue qui déclarerait la guerre à leur pays? Leur seul pays. Ils iront où une fois que les mercenaires déclareront la guerre à leur nation en utilisant leurs enfants pour tuer leurs compatriotes? Quel seraient leurs justifications pour un acte aussi vil et qui seront les premiers à servir de victimes puisque non seulement ils mourront pour une autre nation mais se retrouveront apatrides ou alors citoyens asservis dans leur propre pays sans aucun droit, sous le joug d’une dictature à laquelle ils ne cessent d’obéir sous peine d’être affamés ou pire tués. Est ce cela leur but final? Vivre à genoux plutôt que de se libérer de cette emprise qui les prive de leur droit le plus essentiel, le droit de choisir librement leurs gouverneurs, une vie décente pour leurs enfants sans avoir à se sacrifier et le droit de choisir leur propre mode de vie. L’état est le premier coupable d’avoir abandonné ses enfants pour les jeter dans les griffes de ces vendus.

    Sissi zayyat

    11 h 24, le 23 mai 2022

  • On l'espère bien qu'il ne participera pas au prochain gouvernement! omme d'ailleurs tous les autres partis. Combien de fois faudra-t-il le répéter: on veut un gouvernement efficace donc apolitique.

    Yves Prevost

    07 h 20, le 23 mai 2022

  • Au moins avec son V de la victoire, Arafat se fendait de deux doigts. C'est toujours mieux avec le majeur

    M.E

    22 h 44, le 22 mai 2022

  • Mais s'ils ne veulent pas participer au gouvernement, il y a tout lieu de s'en rejouir. Non ?

    Michel Trad

    22 h 33, le 22 mai 2022

  • Que vient nous chanter encore et toujours le sieur Raad ? Il ne sait pas encore que son parti le Hezbollah pour être précis a perdu les élections ? et qu’il n’a plus droit à la parole ! leurs 27 députés élus l’ont été sous la menace d’hommes armés qui ont pointé leurs armes sur le peuple Libanais depuis les trois dernières décennies voire plus. Qu’il aille en Iran voir ce qui se passe ! le peuple Iranien en a marre de l’emprise des mollahs et se révolte contre eux et la vie chère, l’inflation est à plus de 300%, le peuple est dans la rue et les langues se délient, certains réclament le retour de la monarchie. Un pays producteur de pétrole qui est en manque de carburant dans les stations, et qui manque d’électricité et d’eau ! Ils ont fait en Iran exactement la même chose qu’au Liban. Après les crimes en Syrie, en Irak, qu’ils aillent continuer leurs œuvres dans leur cher Iran, et surtout qu’ils nous foutent la PAIX ! le Hezbollah et ses protégés n’ont jamais payé le courant électrique depuis des décennies, quand l’Etat a envoyé les forces de sécurité avec les receveurs l’EDL pour percevoir les factures d’électricité, ces derniers ont été désarmés par la milice Hezbollah et renvoyé dardar chez eux. Une des causes de la faillite de l’Energie au Liban et due à Bassil et à son maître le Hezbollah. Qu’on ne vienne plus nous raconter des sonnettes maintenant !!!

    Le Point du Jour.

    20 h 35, le 22 mai 2022

  • Nous avons vu depuis plus de 6 ans les 3 plus grands partis sectaires et confessionnels comment ils ont gouverné le pays! Un fiasco ! Je vous suggère de relire les points principaux la raison pourquoi Les FL se battent ! 10452 km, une justice, liberté de parole à la presse, UNE  ARMÉE sous un Drapeau le Liban! Le Hezbollah préfère le drapeau iranien, la Welayet el Fakih, retourner ses armes sur son propre pays et se fiche éperdument du reste des Libanais ! Nommez-moi UNE chose que Nasrallah a contribué socialement et économiquement pour tous les Libanais ! RIEN! Zefet, Nada, zip and a big Fat Zero! À bon entendeur Salut!

    Marwan Takchi

    19 h 47, le 22 mai 2022

  • Afin que ce brave représentant des barbus Iraniens ne soit plus dans le flou, on lui propose de dégager ...

    Zeidan

    19 h 22, le 22 mai 2022

  • Vous avez raison Rare attendons et voyons ce que ces guignols de FL feront..même si on sait déjà...soit RIEN soit attiser la haismne sectaire ..au moins cette fois tout le monde le saura

    kassem chady

    18 h 31, le 22 mai 2022

  • Mr Raad … qu’est ce que vous n’avez pas appris de Bachir gemayel oui oui lui même dont vous redoutez tant meme étant décédé !! Il a dit: nous n’accepterons plus de vivre en DHIMMIS on vas résister soit on va vivre libre la tête haute ou alors on mourra dans ce pays … ARRÊTEZ VOS MANÈGES C’EST FINIT LE TEMPS DES ROSES

    Bery tus

    17 h 16, le 22 mai 2022

  • Un autre doigt qui s’agite?

    Wow

    17 h 12, le 22 mai 2022

  • Il s'est pris aussi une crampe au doigt ce guignol?

    Je partage mon avis

    16 h 07, le 22 mai 2022

Retour en haut