Rechercher
Rechercher

Économie - Le chiffre de la semaine

Les revenus du tourisme en baisse de 51,6 % au Liban au premier trimestre 2021

Les revenus du tourisme en baisse de 51,6 % au Liban au premier trimestre 2021

Selon les chiffres de la Banque du Liban (BDL), les revenus du tourisme au Liban n’ont atteint que 505,04 millions de dollars lors du premier trimestre 2021, en baisse de 51,6 % en glissement annuel (1,04 milliard de dollars à mars 2020) et de 72,4 % par rapport aux trois premiers mois de 2019 (1,83 milliard de dollars). Comparé au dernier trimestre de 2020, ce montant est en baisse de 9,6 % (558,84 millions de dollars).

Ces revenus, qui représentent les flux entrants au Liban enregistrés lors du premier trimestre 2021, constituent le niveau le plus bas atteint depuis 2002, année à partir de laquelle la BDL a commencé à compiler ces données. Ce résultat est directement lié aux répercussions de la pandémie de Covid-19 qui a obligé le Liban à imposer un confinement strict lors de cette période et qui a aussi énormément ralenti l’activité des compagnies aériennes. Ainsi, selon le baromètre de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), les vols touristiques de par le monde ont chuté de 83 % lors de la période janvier-mars 2021 par rapport à ce même trimestre en 2020, compte tenu des restrictions de voyage et de la faible confiance des consommateurs en raison de la pandémie. Un niveau qui faisait suite à une baisse sans précédent de 73 % sur l’ensemble de l’année 2020, ce qui, selon l’OMT, représente la pire performance jamais enregistrée pour le tourisme international.

En ce qui concerne les Libanais résidant dans le pays et qui partent en voyage à l’étranger, la BDL indique que les flux sortants du tourisme ont à peine dépassé 272 millions de dollars lors du premier trimestre 2021, en baisse de 70,8 % en glissement annuel (931,36 millions de dollars à mars 2020) et de 79,3 % par rapport aux trois premiers mois de 2019 (1,31 milliard de dollars). Comparé au dernier trimestre de 2020, ce montant est en baisse de 5,3 % (246,13 millions de dollars).

La baisse à ce niveau est d’autant plus importante qu’en plus des restrictions imposées suite à la pandémie de Covid-19, les Libanais croulent depuis plus de deux ans et demi sous le poids d’une crise économique et sociale qui a appauvri plus de 74 % de la population résidente, selon les derniers chiffres disponibles, et des restrictions bancaires illégales imposées sur les retraits. Tout comme les flux entrants, ceux sortants lors des trois premiers mois de 2021 ont eux aussi enregistré leur plus faible niveau en début d’année depuis que la BDL a commencé à compiler ces chiffres en 2002.

En revanche, la très forte baisse des flux sortants par rapport à celle de des flux entrants a contribué à améliorer la balance des revenus nets, celle-ci atteignant 233,02 millions de dollars à mars 2021, soit de 180,2 % en glissement annuel. Ce montant représente toutefois moins de la moitié des revenus nets engrangés lors de cette même période en 2019, soit 521,02 millions de dollars.

Selon les chiffres de la Banque du Liban (BDL), les revenus du tourisme au Liban n’ont atteint que 505,04 millions de dollars lors du premier trimestre 2021, en baisse de 51,6 % en glissement annuel (1,04 milliard de dollars à mars 2020) et de 72,4 % par rapport aux trois premiers mois de 2019 (1,83 milliard de dollars). Comparé au dernier trimestre de 2020, ce montant est en baisse de 9,6 %...
commentaires (4)

Nous sommes en train de terminer le 2ème trimestre 2022…et nous avons droit à des explications et calculs savants au 1er trimestre 2021 !!!

Bassoul Elie

22 h 17, le 03 mai 2022

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Nous sommes en train de terminer le 2ème trimestre 2022…et nous avons droit à des explications et calculs savants au 1er trimestre 2021 !!!

    Bassoul Elie

    22 h 17, le 03 mai 2022

  • Les chiffres sont significatifs, montrant une correction obligatoire du déficit de la balance. Les sorties de devises pour le tourisme des libanais sont en baisse nette. Reste à améliorer les entrées du tourisme centripète, en améliorant les services qui sont au plus bas actuellement, surtout l'électricité et la sécurité.

    Esber

    13 h 24, le 02 mai 2022

  • une indication importante ressort de certains chiffres publies: en termes de devises etrangeres, la difference entre celles rentrantes vs celles sortantes, il nous en reste meme pas 25%

    Gaby SIOUFI

    09 h 21, le 02 mai 2022

  • Comment sont mesurés les "revenus du tourisme"?

    Gros Gnon

    08 h 47, le 02 mai 2022

Retour en haut