Rechercher
Rechercher

Technologies - SÉCURITÉ

Des outils simples et gratuits pour supprimer adwares et malwares sur PC

Nul n’est à l’abri d’un logiciel indésirable, qu’il soit publicitaire ou malveillant, même avec la protection d’un antivirus. Heureusement, il est facile de détecter et d’éliminer ce genre d’intrus avec des outils simples et gratuits.

Sommaire

Des outils simples et gratuits pour supprimer adwares et malwares sur PC

Si les programmes potentiellement indésirables ne sont a priori pas dangereux, ils peuvent compromettre la confidentialité des données et perturber l’utilisation du PC. Photo d’illustration Bigstock

Il suffit parfois d’un clic un peu rapide ou d’une case laissée cochée par inadvertance lors de l’installation de programmes – la plupart du temps gratuits – pour que le PC se transforme en panneau publicitaire ou, pire, se trouve infecté par un logiciel malveillant. En effet, nombre d’applis téléchargées sur internet profitent de la phase d’installation pour déposer dans l’espace de stockage d’autres outils que l’on n’a guère demandés. Bien souvent, leur installation est cachée derrière un bouton Accepter ou Suivant anodin sur lequel on clique, il faut bien l’admettre, sans regarder le texte qui précise à quoi l’on consent.

Nombre de ces programmes passent au travers des mailles de l’antivirus installé sur l’ordinateur. Ils peuvent s’activer immédiatement après l’installation de l’application ou quelque temps plus tard, faisant surgir des notifications publicitaires ou en surveillant votre navigation sur internet. Ce sont les fameux PUP (Potentially Unwanted Programs, ou programmes potentiellement indésirables). S’ils ne sont a priori pas dangereux, ils peuvent en revanche compromettre la confidentialité des données et, surtout, perturber au quotidien l’utilisation du PC.

Pour s’en débarrasser, plusieurs outils gratuits sont disponibles. Les plus connus, comme CCleaner, se révèlent efficaces mais nécessitent une installation. Ils se montrent également assez prompts à pousser l’utilisateur à dépenser quelques euros pour une version plus performante de leurs services. Il est conseillé plutôt de s’en remettre à deux outils également gratuits mais qui ne nécessitent aucune installation : Microsoft Safety Scanner et AdwCleaner. Le premier est proposé par l’éditeur de Windows. Bien qu’austère et en anglais, il se montre simple à utiliser et plutôt efficace. Le second appartient depuis 2019 à l’éditeur MalwareBytes, la suite antivirus et antimalware. Il ne nécessite pas non plus d’installation mais se concentre uniquement sur les PUP et les logiciels malveillants. On peut utiliser ces deux utilitaires l’un après l’autre pour s’assurer qu’aucun logiciel malveillant ne subsiste sur l’appareil.

Il faut cependant garder à l’esprit que Microsoft Safety Scanner et AdwCleaner ne remplacent pas l’antivirus : ils le complètent. Et comme il s’agit de logiciels portables, sans installation, ils ne fonctionnement pas de façon autonome, en permanence et en tâche de fond. On doit les lancer manuellement. Par exemple, lorsque vous suspectez la présence d’un logiciel indésirable sur votre machine, après l’installation de logiciels gratuits ou, plus généralement, une fois par mois. Enfin, il convient de les retélécharger régulièrement pour être certain que leur base de données interne est bien à jour. D’ailleurs, la version téléchargée de Microsoft Safety Scanner n’est valable que pendant dix jours ! Des outils d’appoint, donc, mais précieux et efficaces.

Microsoft Safety Scanner

L’outil de Microsoft s’appuie sur la même base de données que la suite Sécurité Windows (anciennement Windows Defender), mais se concentre particulièrement sur les logiciels indésirables et/ou malveillants.

Commencez par rapatrier la version de Microsoft Safety Scanner (Msert) qui convient à votre PC (32 ou 64 bits).

Ouvrez le logiciel. Acceptez les termes du contrat de licence d’utilisation en cochant la case idoine puis cliquez sur Suivant et encore Suivant. Dans la fenêtre qui s’affiche, choisissez le type d’analyse à effectuer :

Quick Scan pour une analyse rapide qui se focalise sur les parties du système les plus souvent atteintes par les logiciels malveillants ; Full Scan pour une analyse complète et en profondeur de tout le système et de tous les supports de stockage rattachés au PC. Ce mode est recommandé pour une première utilisation ou si l’analyse Quick Scan a révélé la présence d’intrus.

L’utilisation de AdwCleaner

Avec une interface en français, plus moderne et plus graphique que Microsoft Safety Scanner, AdwCleaner se montre plus agréable à utiliser. Il est aussi beaucoup plus rapide que l’outil Msert de Microsoft et non moins efficace.

Téléchargez AdwCleaner pour Windows. Lancez l’outil et acceptez les conditions d’utilisation d’un clic sur le bouton J’accepte. Dans la fenêtre qui s’affiche, cliquez sur le bouton Analyser maintenant. L’analyse démarre. Elle dure moins d’une minute.

Après cet examen, AdwCleaner présente les logiciels potentiellement indésirables dénichés dans l’espace de stockage. Décochez les cases de ceux dont vous ne souhaitez pas vous débarrasser (il peut s’agir en effet de faux positifs) puis cliquez sur Suivant.

À l’étape suivante, AdwCleaner présente également des logiciels qui ont été préinstallés sur votre machine et qui peuvent potentiellement la ralentir. Cette fois-ci, les cases correspondant aux applis ne sont pas cochées par défaut. Si vous souhaitez profiter de cette opération pour supprimer ces logiciels, cochez les cases correspondantes et cliquez sur Quarantaine.

Cliquez sur Continuer dans la boîte de dialogue qui apparaît. Elle indique que les applis seront stoppées et qu’elles ne pourront plus se lancer. Aucun élément n’est supprimé pour le moment.

Le nettoyage s’effectue et ne prend que quelques secondes. Vous pouvez à tout moment revenir sur votre choix concernant les applis que vous avez placées en quarantaine. Cliquez sur le menu Quarantaine dans le volet gauche de AdwCleaner. Cochez la case en regard du programme souhaité. Cliquez sur le bouton Restaurer pour lui permettre de fonctionner à nouveau ou sur le bouton Supprimer pour vous en débarrasser définitivement.

Sources : rédaction et web


Il suffit parfois d’un clic un peu rapide ou d’une case laissée cochée par inadvertance lors de l’installation de programmes – la plupart du temps gratuits – pour que le PC se transforme en panneau publicitaire ou, pire, se trouve infecté par un logiciel malveillant. En effet, nombre d’applis téléchargées sur internet profitent de la phase d’installation pour déposer dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut