Rechercher
Rechercher

Politique - Législatives au Liban

Bassil confirme son alliance avec le Hezbollah et se déchaîne contre ses adversaires

Le gendre du chef de l'Etat annonce les noms des candidats de son parti aux législatives dans un discours virulent contre le 14 Mars et le chef du Législatif, Nabih Berry. 

Le chef du Courant patriotique libre (CPL), Gebran Bassil, lors d'un discours prononcé à Beyrouth, le 13 mars 2022. Photo Twitter @Gebran_Bassil

Le chef du Courant patriotique libre (CPL), Gebran Bassil, a annoncé dimanche les candidats aounistes aux législatives du 15 mai, et confirmé son alliance avec le Hezbollah alors que son parti est en nette perte de popularité, mais il a tenu à souligner que "l'alliance au niveau des listes électorales n'est pas une alliance au niveau des programmes" et assuré tenir à la souveraineté du Liban, au moment où l'arsenal illégal du Hezbollah pro-iranien est pointé du doigt par les communautés locale et internationale.

Le député de Batroun et gendre du chef de l'Etat, Michel Aoun, s'est livré, en outre, à une diatribe contre plusieurs figures et forces politiques locales, notamment la coalition souverainiste du 14 Mars et le mouvement Amal du chef du Parlement Nabih Berry, estimant qu'ils constituent un "grand parti corrompu" qui vise à le "faire tomber et à faire tomber le CPL".

"Grand parti corrompu"
Dans un discours virulent prononcé à l'occasion de la 7ème conférence annuelle de son parti, le chef du CPL a fustigé la coalition du 14 Mars qu'il considère comme "falsifiée", dans une référence aux anciens alliés qui la formaient, à savoir les Forces Libanaises (FL) de Samir Geagea, le Courant du Futur de l'ancien Premier ministre Saad Hariri et le Parti socialiste progressiste (PSP) de Walid Joumblatt. Il a estimé que les forces du 14 Mars ont échoué et les a accusées d'être "une révolte trompeuse" alors que son parti, qui est en faveur de "la révolte honnête", demeure selon lui résilient.

"Il existe un grand parti au Liban qui est le parti de la corruption ; il ressemble à un caméléon qui change de couleur", a poursuivi M. Bassil, dans une critique implicite des forces du 14 Mars et du mouvement Amal. "Ceux qui changent de couleur ont profité de ce qu'ils ont gagné sous la tutelle (syrienne) et lorsque ce temps a changé ils ont changé de peau et surfé sur la vague de la liberté", a-t-il critiqué.

"Ils ont mis en échec les réformes et causé l'effondrement qui a commencé le 17 octobre 2019", a estimé le parlementaire, qui se référait au soulèvement populaire dans le pays. "Ils ont, par la suite, changé de peau et se sont considérés comme faisant partie de la révolte", a-t-il poursuivi, dans une allusion aux FL qui s'affichent comme des partisans du soulèvement alors qu'ils sont considérés par nombre de Libanais comme l’une des composantes de la classe au pouvoir accusée d'incompétence.

"En 2005, ils ont lancé une campagne d'attentat politique à notre encontre. Le criminel, même s'il sort physiquement de prison, demeure prisonnier de ses pensées et veut toujours tuer. S'il n'a pas de couverture pour le faire, il tuera politiquement", a-t-il dit, dans une allusion claire à Samir Geagea. Celui-ci a été emprisonné après la guerre civile qui a fait 150.000 morts au Liban entre 1975 et 1990, et relâché après 11 ans de prison en vertu d'une amnistie décrétée après le retrait syrien du Liban. L'attaque de M. Bassil contre les FL s'inscrit dans une volonté de jouer sur la fibre chrétienne et de s'adresser à l'électorat de sa communauté en amont du scrutin. 

"Ils ont empêché l'adoption de la loi sur le contrôle des capitaux, afin de continuer à transférer leur argent à l'étranger", a ajouté M. Bassil, dans une critique peu voilée du chef du Législatif, et déploré le fait que "le caméléon a changé d'avis en annulant la 16ème circonscription", à laquelle les FL et Amal s'étaient opposés, alors que le CPL s'était prononcé en faveur d'un amendement de la loi électorale en vue de créer cette nouvelle circonscription. En 2018, les expatriés avaient voté exceptionnellement pour les 128 députés conformément à leur région d’origine. Pour les législatives de 2022, il était prévu que les émigrés votent uniquement pour 6 sièges qui seraient alors les représentants d’une 16e circonscription et qui viendraient s’ajouter aux 128 sièges. À partir de 2026, les 6 sièges de la diaspora devraient être réintégrés dans les 128 sièges initiaux du Parlement. 

Dans son discours, M. Bassil a également fustigé la décision prise par le gouvernement, la semaine dernière, de ne pas mettre en place de mégacentres pour les élections du 15 mai mais de les adopter pour le prochain scrutin en 2026. "Ceux qui ont de l'argent contrôlent les médias, et ceux qui n'ont pas d'argent sont contrôlés par les médias. C'est clair, même avec les mégacentres. Ceux qui ont de l'argent ne veulent pas des mégacentres, car ils dépendent de l'influence qu'ils peuvent exercer sur les gens", a-t-il critiqué.

Lire aussi

Les mégacentres de vote décidés pour 2026, le CPL prépare sa contre-attaque

Le CPL avait plaidé pour la mise en place de bureaux géants de vote qui permettraient aux Libanais de voter sans devoir se rendre à leur région d'origine. Certains observateurs estiment que le CPL pourrait utiliser le prétexte de l'absence des mégacentres pour justifier un report du scrutin.

Alliance avec le Hezbollah
Côté législatives, M. Bassil a estimé que le projet de ses adversaires est de le "faire tomber et de faire tomber le CPL, et non pas le redressement de l'Etat et de l'économie". "Supposez qu'il remportent les élections et deviennent la majorité fictive, vont-ils confisquer les armes du Hezbollah ou l'empêcher d'être représenté dans le gouvernement ?", a-t-il renchéri, dans une critique directe des FL qui font de la résistance au Hezbollah leur cheval de bataille. "Le Hezbollah nous a tendu la main pour une alliance électorale, tout comme nous lui avons tendu la main le 6 février 2006 lorsqu'ils ont essayé de l'isoler", a-t-il affirmé, dans une référence à l'accord de Mar Mikhaël, signé il y a plus de 16 ans, et qui avait scellé l'alliance des deux partis. "Ils veulent nous étouffer et nous isoler, mais nous sommes libres et grâce à notre force et notre alliance nous allons réussir", a martelé M. Bassil.

Lire aussi

Pour les législatives, le Hezbollah contraint Amal et le CPL à s’allier

Le chef du CPL a expliqué, dans ce cadre, que "l'alliance au niveau des listes électorales n'est pas une alliance au niveau des programmes, il s'agit d'une opération de fusion des voix". "Nous établissons une alliance pour les élections, mais nous demeurons libres en politique", a-t-il assuré. "Nous n'abandonnons pas notre cause, et ne nous livrons pas à la corruption ou à une dépendance" vis-à-vis de quiconque, a-t-il poursuivi, alors que l'arsenal illégal du Hezbollah est critiqué par la communauté internationale et une grande partie des forces politiques locales. "Ils savent bien que nous sommes patriotes et protecteurs en ce qui concerne la souveraineté" du pays, s'est-il justifié. 

M. Bassil a enfin annoncé les candidats de son parti aux élections du 15 mai. Le parti aouniste soutient Nicolas Sehnaoui à Beyrouth I, où huit sièges sont à pourvoir, et Edgard Traboulsi à Beyrouth II, où onze députés seront élus.

Au Mont-Liban I, où les candidats se disputent huit sièges, le CPL a nommé Simon Abi Ramia à Jbeil et Nada Boustany dans le Kesrouan. Au Mont-Liban II (Metn, 8 sièges), Eddy Maalouf, Elias Bou Saab et Ibrahim Kannan se portent candidats. Au Mont-Liban III, circonscription représentée au Parlement par six députés, le député Alain Aoun se présente pour un nouveau mandat à Baabda. Au Mont-Liban IV, qui permettra de faire parvenir à la Chambre treize députés, César Abi Khalil est le candidat du CPL à Aley et Ghassan Atallah dans le Chouf.

Au Liban-nord I (sept sièges), M. Bassil a nommé Assad Dargham et Jimmy Jabbour dans le Akkar. Dans la circonscription du Liban-nord III, Georges Atallah se porte candidat dans le Koura et Pierre Raffoul à Zghorta. Gebran Bassil a également annoncé sa propre candidature à Batroun, où deux sièges maronites sont à pourvoir.

Au Liban-sud I (cinq sièges), le CPL présente trois candidats à Jezzine, Salim Khoury, Amal Abou Zeid et Ziad Assouad.

Sélim Aoun sera candidat à Zahlé dans la Békaa I (sept sièges) et Charbel Maroun dans la Békaa II (six sièges). M. Bassil a enfin indiqué que le candidat grec-catholique de la circonscription de la Békaa III sera déterminé ultérieurement.

Le chef du Courant patriotique libre (CPL), Gebran Bassil, a annoncé dimanche les candidats aounistes aux législatives du 15 mai, et confirmé son alliance avec le Hezbollah alors que son parti est en nette perte de popularité, mais il a tenu à souligner que "l'alliance au niveau des listes électorales n'est pas une alliance au niveau des programmes" et assuré tenir à la souveraineté du...

commentaires (39)

Et il va toucher combien pour nous vendre aux barbus ...

Zeidan

08 h 53, le 15 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (39)

  • Et il va toucher combien pour nous vendre aux barbus ...

    Zeidan

    08 h 53, le 15 mars 2022

  • Taisez-vous Mr Bassil! Votre arrogance n'a d'égal que le mépris que nous vous vouons, préparez-vous, bientôt, nous ne nous contenterons plus de commentaires ulcérés à votre égard, nous passerons à l'action. Un bulletin dans l'urne vaut mille mots. Toute la propagande actuelle du régime sur le manque de maturité et la désunion de vos opposants n'y fera rien, les moutons vous réservent une surprise au Liban et à l'étranger.

    Levantine

    16 h 21, le 14 mars 2022

  • Beaucoup de commentaires, mais pas un seul favorable… soit les aounistes ne lisent pas le français, soit il n’y plus personne qui aime le nain Bécile, soit l’Orient le Jour censure les commentaires pro-lui (mais dans ce cas pourquoi publier les articles de mâme Scarlett?)…

    Gros Gnon

    13 h 57, le 14 mars 2022

  • Son discours de racaille ressemble à ses projets de destructions. Tout en vulgarité et contradictions. Il sonne comme un ultime souffle qui confirme ses actions de traîtrise et de trahison pour se sauver la peau. Il est trop tard Imbassil, Beaucoup trop tard pour se racheter une virginité. Ça sent mauvais , très mauvais et à des km de distance vos alliances et vos retournements de vestes. Même les plus fidèles des aveugles voient vos manigances pour enterrer ce pays à la gloire de votre petite personne répugnante. Le miracle auquel vous vous attendez n’aura pas lieu, tous les libanais vous voient comme le diable en personne. La majorité en tout cas sauf les plus démunis d’un esprit de synthèse et de patriotisme. Sissi zayyat Ce genre de commentaire diffamatoire passe alors que d'autres bcp moins acerbes ne passent pas . Deux poids deux mesures dans un journal qui se veut défendeur de la liberté d'expression. Je propose le slogan suivant : Bienvenu à tous ceux qui insultent le président et son gendre.

    Hitti arlette

    13 h 57, le 14 mars 2022

  • Son discours de racaille ressemble à ses projets de destructions. Tout en vulgarité et contradictions. Il sonne comme un ultime souffle qui confirme ses actions de traîtrise et de trahison pour se sauver la peau. Il est trop tard Imbassil, Beaucoup trop tard pour se racheter une virginité. Ça sent mauvais , très mauvais et à des km de distance vos alliances et vos retournements de vestes. Même les plus fidèles des aveugles voient vos manigances pour enterrer ce pays à la gloire de votre petite personne répugnante. Le miracle auquel vous vous attendez n’aura pas lieu, tous les libanais vous voient comme le diable en personne. La majorité en tout cas sauf les plus démunis d’un esprit de synthèse et de patriotisme.

    Sissi zayyat

    13 h 39, le 14 mars 2022

  • Je me rappelle qu'il y avait un proverbe Libanais qui disait qu'un âne ne peut jouer au piano. Eh bien après la prestation de GB, j'ai enfin compris le sens du proverbe. GB vient de le confirmer! Pour le reste il ne faut plus perdre son temps avec ces gens la. Il faut simplement voter contre pour s'en débarrasser. Au moins leur retirer la légitimité politique. Après nous verrons.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    13 h 38, le 14 mars 2022

  • L,ADAGE DIT QUE QUAND L,ANE ET LE MULET CAVALENT ENSEMBLE SUR UN CHEMIN TORTITUEUX ILS TREBUCHENT ET SE CASSENT LES PIEDS ET LA GUEULE.

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    13 h 13, le 14 mars 2022

  • Plus répugnant que jamais !

    Wow

    12 h 51, le 14 mars 2022

  • LAMENTABLE! mais au moins a-t-il l'honnêteté d'afficher ses couleurs jaunies, de plus en plus le temps faisant... et de se faire gommer respectueusement...

    Christian Samman

    12 h 27, le 14 mars 2022

  • Faits des alliances tant que tu veux mais une réalité est claire: les libanais ne voteront plus pour les armes et les nitrates.

    Georges S.

    12 h 18, le 14 mars 2022

  • Vitupère nabot, les elections arrivent ! tes postillons cachent mal ton effroi.

    Lebinlon

    10 h 25, le 14 mars 2022

  • j'en reviens a la QUESTION principale : qu'est ce qui fait que ce mec, son bo papa & leur cpl aient encore autant de partisans qui boivent encore des mensonges et autre contradictions si evidents? est ce surtout par haine contre les FL? ou est ce parce que decus, leur fierte en serait gravement touchee, d'avoir si longtemps cru en cette crasse ?

    Gaby SIOUFI

    10 h 19, le 14 mars 2022

  • moi & des milliers comme moi aurions voulu que cet article ait ete raccourci d'au moins 98%..... nous en eviter l'arrogance et la puanteur en ce lundi . non que moi ni ces milliers d'autres n'en avions lu plus que le titre ....

    Gaby SIOUFI

    10 h 12, le 14 mars 2022

  • Je pense à la peine des honnetes gens qui se sont deplacées pour écouter les cris de haine du gendre et de ses mensonges éhontés. Toujours complexé par les FL, il a de nouveau affirmé sa soumission totale au hezbollah. Il ment comme il respire et ce n’est pas par hasard qu’il a ete designé comme la personne la plus haïe au Liban. Un personnage corrompu et abject. Vivement du balai

    Goraieb Nada

    07 h 31, le 14 mars 2022

  • Bassil nous dit "l'alliance au niveau des listes électorales n'est pas une alliance au niveau des programmes" et nous assure tenir à la souveraineté du Liban. Comment les électeurs vont pouvoir voter pour une liste dont certains candidats sont pour la souveraineté du Liban et d'autres la refusent? Est-ce qu'il n'y a pas là une légère contrasuction? - "Il existe un grand parti au Liban qui (...) ressemble à un caméléon qui change de couleur". En effet. Un mouvement qui a lutté pour l'indépendance su Liban, a vu ses militants arrêtés et torturés par les forces d'occupation syriennes, et qui, maintenant, s'allie avec Damas et Téhéran: si ça ne ressemble pas à un caméléon, alors, appelons-le girouette. - "le projet de ses adversaires est de le "faire tomber et de faire tomber le CPL, et non pas le redressement de l'Etat et de l'économie". Mais esu-ce que ce n'est pas la même chose?

    Yves Prevost

    07 h 03, le 14 mars 2022

  • et sa fortune..?

    Elie George Haddad

    06 h 46, le 14 mars 2022

  • Allez vas te coucher !!

    Bery tus

    06 h 44, le 14 mars 2022

  • "l'alliance au niveau des listes électorales n'est pas une alliance au niveau des programmes" : Only in Lebanon , c'est risible ! ....de toute les façon on aimerait bien lire le detail d'un programme

    HAGE CHAHINE Mikhael

    05 h 41, le 14 mars 2022

  • Il donne envie de vomir, rien de plus...

    Gilbert A.

    04 h 10, le 14 mars 2022

  • Je considère que le discours de m. JB est pétri de contradictions comme à son accoutumée. C'est un vrai machiavel dont la fin justifie les moyens.. Avec son beau-père, il n'a rien compris au jeu cynique er pernicieux du HEZBOLLAH qui cherche par tous les moyens à gommer l' identité nationale libanaise et arrimer le pays du CÈDRE à la wilayat al- Fakih iranienne.... Une idéologie qu'il veut imposer par la force de ses armes et de ses milices.... Le CPL s'illusionne de pouvoir influencer le HEZBOLLAH, même pas un iota.. Les équilibres de la force sont drastiqument en défaveur des Aounistes qui ont lamentablement échoué dans la gestion de la res publica, Jusqu' la déliquescence totale de L'ÉTAT et la paupérisation des LIBANAIS.... un iota....

    Boumansour Fouad

    02 h 23, le 14 mars 2022

  • Cave canem. Les roquets sont très pugnaces. Ils sont hargneux et aboient pour un rien.

    Moussalli Georges

    01 h 34, le 14 mars 2022

  • Mr. Bassil does not have a tangible electoral socioeconomic program: no mention on how to lift 82% of the population out of poverty, implement a public transportation program to allow people to get to work, to school, how to provide affordable healthcare, housing, and education, how to spur investment, economic activity, and job creation, how to distribute the banking losses and preserve the rights of small depositors. The political elite class is tone-deaf, and out of touch with the common people.

    Mireille Kang

    01 h 28, le 14 mars 2022

  • Mais qu’est-ce qu’il nous bafouille l’infatué, il en a pas marre de ses inepties répétitives, comme le chantait Claude François : c’est la même chanson… C’est encore et toujours la faute aux autres, ressasser à toutes les sauces servit avec la même musique par manque d’imagination et surtout d’argument. Il disposait de tous les leviers de l’Etat avec son protecteur Aoun ainsi que la majorité au parlement avec le Hezbollah ses alliés et consorts, il était ministre depuis cinq ans et prétend sans honte que les AUTRES ne les ont pas laissés travailler, si ce n’était pas sérieux, ça aurait été dôle et risible ! Cinq longues années au pouvoir absolu, quelles réformes et quels progrès a réalisé l’héritier avec ses anciens et nouveaux alliés ? Son alliance avec le Hezbollah n’est pas une alliance au niveau des programmes mais juste une alliance électorale dit-il ; Mais de qui se moque donc Bassil, de lui-même ou de son Bof-père ! Le Hezbollah les tiens par les C… donc il reproroge cette emprise pour six ans. Il n’y a pas de pire prison que celle subi par la privation de liberté de pensées et d’agir. Apparemment le clan Aoun/bassil/CPL préfère sa soumission au Hezbollah pourvu qu’il se maintienne dans un pouvoir illusoire ! il faut être simplet pour croire que le Hezbollah va privilégier Bassil à Berry. Cet individu n’est pas capable d’analyser la situation dans laquelle il s’est fourré. Il est indigne de toute confiance les élections le prouveront.

    Le Point du Jour.

    00 h 57, le 14 mars 2022

  • C’est le diable et le Hezbollah qui vont guider ses pas ! Qu’elle honte!

    Liliane Hadaya

    23 h 09, le 13 mars 2022

  • Quel cauchemar !

    Wow

    23 h 07, le 13 mars 2022

  • Si vous votez pour les mêmes voleurs, le 15 mai 2022, vous êtes des Masochistes ! Nous savons que le Hezbollah est le Requin, Le CPL est le poisson parasite qui s'accroche au requin. La seule façon dont le CPL gagne des sièges aux élections est de rester coller au postérieur de Nasrallah. Ils ne sont même pas capables de gagner des sièges indépendamment du Hezbollah. Parasite en règle ! El Tanjara La2et Ghataha!

    Marwan Takchi

    23 h 06, le 13 mars 2022

  • Que Dieu et le Hezb accompagnent ses pas..

    LeRougeEtLeNoir

    21 h 39, le 13 mars 2022

  • "Il existe un grand parti au Liban qui est le parti de la corruption ; il ressemble à un caméléon qui change de couleur",... caméléon? Il s'est donc finalement regardé dans le miroir?

    Wlek Sanferlou

    21 h 29, le 13 mars 2022

  • Bassileu n’a pas de courage de parler de ses fiascos durant les 4 dernières années. Il a de la peine de devenir mature et sage. Pauvre type! Comment peut-il attaquer le grand escort du Liban alors que ce dernier est couvert par le Hezb? Tant que CPL est un allié de Hezb, il n’aura jamais mon vote.

    Georges S.

    21 h 28, le 13 mars 2022

  • GB a tendu la main au hezbollah, et le hezbollah a tndu la main à GB. C'est beau. Mais qu'a donné cette main tendue durant ces dernières années ? Et comment cette même main tendue va réussir ce qu'elle n'a jamais réussi, sachant que les mêmes auteurs, et les mêmes cliques seront toujours là demain. Chers compatriotes. Vous et vous seuls, vous avez la possibilité d'éjecter ces incompétents et ces corrompus hors de la scène politique de demain. Après ça sera trop tard car le pays ne survivra pas à de nouvelles années noires. Votre utile.

    Citoyen

    21 h 21, le 13 mars 2022

  • Comment ça se fait que mr. Bassil ne peut pas aller en Occident ?

    Eleni Caridopoulou

    19 h 47, le 13 mars 2022

  • Merci à Madoff-de-Batroun pour ses diatribes contre ses adversaires et pour son obséquiosité devant le parti qui prône l’allégeance à l’Iran. Je lui demande de restituer à l’Etat libanais tout l’argent qu’il a siphonné et placé dans les paradis fiscaux afin que l’Etat puisse prendre un nouvel élan avec un autre chef d’Etat à l’automne prochain.

    Un Libanais

    19 h 04, le 13 mars 2022

  • The alliance of Mr. Bassil with Hezbollah is deceptive and transactional to gain seats in Parliament and maintain his power. It is noteworthy that the FPM only includes one woman on its electoral lists. The FPM is not planning to reform itself.

    Mireille Kang

    17 h 58, le 13 mars 2022

  • ImBassil

    Jack Gardner

    17 h 34, le 13 mars 2022

  • Chers compatriotes, encore quelques mois à tenir avant que ces corrompus et incompétents soient dégagés de la scène politique. Votez utile.

    Achkar Carlos

    17 h 27, le 13 mars 2022

  • "… L'attaque de M. Bassil contre les FL s'inscrit dans une volonté de jouer sur la fibre chrétienne …" - Euh, c’est comment déjà sa communauté, maroniite ou chiianite?

    Gros Gnon

    16 h 45, le 13 mars 2022

  • Je me demande comment on peut critiquer le parti Amal et défendre le Hezbollah??? Gebran n'a toujours pas compris que l'un est une couverture pour l'autre pour chaque sujet? Enfin, on ne peut lui en vouloir c'est tellement complexe et puis comment s'en rendre compte franchement? J'aime bien le concept de "révolte honnête", pourrions-nous avons les personnes en charge du marketing dans ce parti? On pourrait leur trouver du boulot dans les séries télés et les futures parodies. Enfin, cher OLJ article fort intéressant qui permet à tous vos lecteurs d'avoir un aperçu des problématiques soulevées lors des prochaines élections

    Georges Olivier

    16 h 35, le 13 mars 2022

  • Décidément, ce GB est le roi des c… ! À lire son discours où il confirme que son alliance électorale avec le Hezbollah n’a d’autre objet que de sauver son siège de député, on comprend mieux son lamentable échec en tant que ministre de l’énergie

    JB El catalán

    16 h 20, le 13 mars 2022

  • De grâce, donnez-lui vite un biberon et changez-lui ses couches, pour qu'il arrête de hurler !!! - Irène Saïd

    Irene Said

    16 h 07, le 13 mars 2022

Retour en haut