Rechercher
Rechercher

Sport - Basket-ball / NBA

Phoenix surclasse Indiana

Alex Caruso (Chicago Bulls), dont un poignet est cassé, sera absent environ deux mois.

Phoenix surclasse Indiana

Alors qu’Alex Caruso (Chicago Bulls) s’élevait pour aller au cercle, il a été fauché en plein vol et basculé vers le sol, où il est mal retombé, par Grayson Allen (Milwaukee Bucks, sur la photo). Une très grossière faute qui a valu à Allen d’être exclu du match. Caruso, lui, va être opéré d’une fracture du poignet droit et sera absent de quatre à six semaines. Stacy Revere/Getty Images/AFP

Les Phoenix Suns, actuellement leaders incontestés de la conférence Ouest en NBA, ont aisément disposé des Indiana Pacers samedi soir aux États-Unis (hier au petit matin au Liban), pendant que les Milwaukee Bucks, qui avaient été sacrés champions aux dépens des Pacers en finale l’an passé, décrochaient un troisième succès d’affilée, guère évident, contre les Sacramento Kings cette fois.

Mikal Bridges, auteur de 23 points (à 10/15 aux tirs, 6 rebonds), a été le principal artisan de cette sixième victoire d’affilée (113-103) des Suns, la neuvième sur les dix dernier matches pour Phoenix, qui conserve la même avance sur son dauphin, les Golden State Warriors. L’intérieur Bismack Biyombo a, lui, ajouté 24 points (13 rebonds), meilleur total de sa carrière, et Chris Paul 18 autres avec 16 passes décisives en prime. Du coup, Devin Booker a pu se permettre d’être dans un soir difficile (11 points, à 5/23 aux tirs).

À l’Est, le champion en titre Milwaukee, porté par le duo Khris Middleton et Jrue Holiday, a donc remporté son troisième succès d’affilée, aux dépens de Sacramento (133-127). Même privés du meneur Giannis Antetokounmpo, ménagé pour une douleur à un genou, les Bucks ont des ressources et leurs lieutenants, médaillés d’or olympique avec Team USA l’été dernier à Tokyo, ont fait ce qu’il fallait pour prendre le relais. Middleton, adroit à 12/20 aux tirs, a fini avec 34 points (6 rebonds, 5 passes décisives) et Holiday a été au diapason (26 points), au sein d’une équipe qui a shooté à 50 % à longue distance (21/42 aux tirs). En face, Harrison Barnes (29 points, 6 rebonds) avait contribué à l’excellent départ des Kings, qui ont eu le mérite de ne jamais laisser tomber, forçant les Bucks à rester concentrés jusqu’au bout. Milwaukee se rapproche de la 3e place du Miami Heat, toujours suivi au 5e rang par les Cleveland Cavaliers qui ont battu l’Oklahoma City Thunder (94-87), grâce notamment à la solidité de Darius Garland (23 points, 11 passes décisives).

Par ailleurs, Alex Caruso, l’arrière des Chicago Bulls, va être opéré d’une fracture du poignet droit, occasionnée vendredi soir (samedi au petit matin au Liban) après une faute commise par le joueur Grayson Allen des Milwaukee Bucks, et sera absent de quatre à six semaines, ont annoncé samedi les Bulls. Alors qu’il s’élevait pour aller au cercle, Caruso a été fauché en plein vol et basculé vers le sol où il est mal retombé. Une très grossière faute qui a valu à Allen d’être exclu, après visionnage vidéo de l’action par les arbitres, qui avaient au départ sifflé une faute simple requalifiée de flagrante. Resté allongé sur le côté droit pendant quelques minutes avant de se relever, le joueur des Bulls a pu continuer à jouer. « J’allais essayer de faire un dunk à deux mains. Je n’ai pas vraiment compris ce qui s’est passé pendant l’action. Ce n’est qu’après que j’ai vu qu’il m’avait attrapé en l’air », a-t-il déclaré en conférence de presse d’après-match. Il avait ajouté alors être heureux de ne pas avoir une blessure majeure, concédant toutefois que son poignet « amoché » l’avait gêné lorsqu’il est revenu au jeu. « J’ai essayé de faire de mon mieux pour me battre avec les gars et essayer de gagner » ce match finalement perdu de peu (94-90). Il ne savait évidemment pas encore qu’il avait joué malgré une fracture. Sans attendre de connaître ce diagnostic, l’entraîneur Billy Donovan était furieux : « Alex était en l’air et Allen l’a mis à terre comme ça, il aurait pu mettre fin à sa carrière. Pour moi, c’était vraiment dangereux. J’espère que la ligue se penchera sur ce genre de chose, car cela aurait pu le blesser très sérieusement. »

Source : AFP


Les Phoenix Suns, actuellement leaders incontestés de la conférence Ouest en NBA, ont aisément disposé des Indiana Pacers samedi soir aux États-Unis (hier au petit matin au Liban), pendant que les Milwaukee Bucks, qui avaient été sacrés champions aux dépens des Pacers en finale l’an passé, décrochaient un troisième succès d’affilée, guère évident, contre les Sacramento Kings...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut