Rechercher
Rechercher

Sport - NBA

Murray crucifie les Lakers

Grâce à un tir au buzzer de leur meneur, les Nuggets ont de nouveau battu les Lakers (101-99) pour mener 2-0 au premier tour des play-offs de la conférence Ouest.

Jamal Murray (à dr.) au moment d’inscrire le panier victorieux lors de la victoire des Denver Nuggets face aux Los Angeles Lakers, lors du 2e match du 1er tour des play-offs de la conférence Ouest, lundi à la Ball Arena de Denver, Colorado. Matthew Stockman/Getty Images via AFP

Murray crucifie les Lakers

D’un tir en extension à mi-distance après un pas en arrière, à la sirène, Jamal Murray a fait exploser de joie la « Ball Arena » de Denver, avant d’être enseveli par ses coéquipiers, le tout en play-offs, le rêve d’enfant de tout jeune basketteur. 

« J’ai beaucoup raté aujourd’hui (lundi), mes coéquipiers m’ont incité à continuer de tirer, à prendre ma chance. Ils n’ont cessé de me répéter de rester agressif, je leur dois ce tir. Les Lakers avaient commencé très fort, on a réussi un beau travail d’équipe », a commenté le meneur du champion en titre, miraculé.

Comme lors du premier match, les Los Angeles Lakers avaient en effet attaqué la partie très fort pour mener 59-44 à la pause, avant de compter 20 points d’avance au cœur du 3e quart-temps.

Anthony Davis (32 points, 11 rebonds) s’est occupé du début de partie avant le show du « King » LeBron James (26 points, 8 rebonds, 12 passes), au contre, à l’interception, au dunk, et à l’aise de loin pour contenir le retour des Nuggets.

Le champion a pu compter sur la magie de Nikola Jokic, en triple double (27 points, 20 rebonds, 10 passes), pour enclencher son retour, avant que Murray (20 points, 0 sur 5 de loin) ne s’occupe de la fin de rencontre. Le coup est dur pour les Lakers, menés 2-0 après avoir pourtant eu les deux matches à l’extérieur en main. Ils devront réagir jeudi dans leur salle.

La folie Knicks à New York

Alors qu’ils semblaient avoir match perdu, les New York Knicks ont renversé de façon spectaculaire les Philadelphia 76ers dans les dernières secondes. Malgré les invectives du public à son égard, Joel Embiid (34 points, 10 rebonds) avait réussi avec Tyrese Maxey (35 points) à porter les 76ers à +5 à 30 secondes du terme.

Peu en réussite jusque-là, Jalen Brunson (24 points à 8 sur 29 au tir) a rentré un shoot à trois points après un rebond très chanceux, avant que Maxey, sous pression, ne cafouille la balle sur l’engagement suivant. À l’issue d’un combat brouillon pour le ballon, Donte DiVincenzo s’y est repris à deux fois pour rentrer un tir longue distance et placer les Knicks en tête à 14 secondes du terme, avant un contre assassin de Isaiah Hartenstein sur Maxey, puis deux lancers francs finaux de OG Anunoby pour mener 2-0 dans la série.

« Des actions à l’énergie par-ci et par-là, c’est comme ça qu’on gagne un match, ça montre bien que les play-offs sont surtout une affaire d’envie de batailler », a commenté le coach des Knicks Tom Thibodeau.

« Ils ont joué de façon physique, mais tout le monde l’a fait ce soir », a expliqué Maxey, incertain avant le match car malade. « Ça craint. Mais on doit déjà mettre cette défaite derrière nous, on a 48h pour le faire, avant de jouer à domicile (jeudi) », a-t-il promis.

Joel Embiid a lui fustigé l’arbitrage, estimant que les 76ers devraient « mener 2-0 ». Mais « on va gagner la série... Nous sommes la meilleure équipe et nous allons continuer de nous battre », a-t-il clamé.

Cleveland solide à domicile

Les Cleveland Cavaliers ont une nouvelle fois étouffé l’attaque du Magic d’Orlando pour une deuxième victoire sans trembler en deux matches (96-86), de quoi mener 2-0 avant de se rendre en Floride jeudi.

Donovan Mitchell (23 points) a porté le collectif des « Cavs » avec le jeune Jarrett Allen (16 points, 20 rebonds). À l’image de son leader Paolo Banchero (21 points à 1 sur 4 de loin), le Magic est resté trop maladroit de loin (9 sur 35, à 25,7 %) et pas assez menaçant à l’intérieur pour espérer mieux dans l’Ohio.

Les résultats de lundi, premier tour des play-offs :

Conférence Est :

Cleveland (n° 4) bat Orlando (n° 5) 96-86

Cleveland mène 2-0

New York (n° 2) bat Philadelphie (n° 7) 104-101

New York mène 2-0.

Conférence Ouest :

Denver (n° 2) bat les Los Angeles Lakers (n° 7) 101-99

Denver mène 2-0.

Murray crucifie les Lakers

D’un tir en extension à mi-distance après un pas en arrière, à la sirène, Jamal Murray a fait exploser de joie la « Ball Arena » de Denver, avant d’être enseveli par ses coéquipiers, le tout en play-offs, le rêve d’enfant de tout jeune basketteur. 

« J’ai beaucoup raté aujourd’hui (lundi), mes...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut