Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Saad Hariri est rentré à Beyrouth

Le leader du Futur devrait tenir des réunions avec les membres de sa formation ainsi que le directoire du parti, en vue de décider de la participation ou non aux législatives.

Saad Hariri est rentré à Beyrouth

Accolade entre le Premier ministre Nagib Mikati (g), et le chef du Courant du Futur, Saad Hariri, le 20 janvier 2022 au Grand sérail à Beyrouth. Photo Dalati et Nohra

L'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri, qui résidait aux Emirats depuis plusieurs mois et qui s'était mis en retrait de la vie politique libanaise après son échec à former un gouvernement, est rentré à Beyrouth jeudi, a confirmé à L'Orient-Le Jour une source proche du chef du Courant du Futur.

Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), M. Hariri s'est immédiatement rendu au Grand sérail où il s'est entretenu avec le Premier ministre Nagib Mikati. Ils ont discuté des "derniers développements politiques et de la situation globale dans tous ses aspects", ajoute l'Ani, sans plus de détails. Le chef du Courant du Futur a également été reçu à Dar el-Fatwa par le mufti de la République, le cheikh Abdel Latif Deriane.

L'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri et le mufti de la République, le cheikh Abdel Latif Deriane, le 20 janvier 2022 à Dar el-Fatwa à Beyrouth. Photo Twitter/@saadhariri

Le retour de Saad Hariri était attendu sur la scène libanaise, alors que les différentes formations politiques de tous bords s'interrogent sur la participation ou non du Courant du Futur du leader sunnite aux prochaines élections législatives du mois de mai.

Pour mémoire

Saad Hariri fait durer le suspense

Selon la source précitée, Saad Hariri devrait tenir des réunions avec les députés membres de sa formation ainsi que le directoire du parti, en vue de décider de la participation ou non aux législatives. Jusque-là, dans les milieux du courant du Futur, le mot d’ordre était au mutisme collectif. Aucun responsable du parti haririen ne veut s’aventurer à répondre à la place du chef.

Retiré de l’arène politique notamment à la suite de son échec à former un gouvernement en juillet 2021, M. Hariri a quitté le Liban pour aller s’installer dans les Émirats arabes unis où il s’est réinvesti dans le monde des affaires. Le 14 février, Saad Hariri doit commémorer le 17e anniversaire de l'assassinat de son père, l'ex-Premier ministre Rafic Hariri.

Parallèlement au retour de Saad Hariri, l'ex-Premier ministre Tammam Salam a annoncé jeudi qu'il renonçait à se présenter aux prochaines législatives. Une annonce qui apporte un peu plus de clarification sur la scène sunnite.


L'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri, qui résidait aux Emirats depuis plusieurs mois et qui s'était mis en retrait de la vie politique libanaise après son échec à former un gouvernement, est rentré à Beyrouth jeudi, a confirmé à L'Orient-Le Jour une source proche du chef du Courant du Futur.Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), M. Hariri s'est immédiatement...

commentaires (11)

lol wow , who cares

Abdallah Barakat

18 h 28, le 20 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • lol wow , who cares

    Abdallah Barakat

    18 h 28, le 20 janvier 2022

  • Bienvenue au Pays, mais, soyez sage Saad. Que votre parti participe aux élections législatives, c'est un devoir. Mais, sachez bien qui sont les patriotes qui œuvrent pour le futur de nos enfants, et tendez l'oreille aux conseillers qui méritent leurs noms.

    Esber

    18 h 24, le 20 janvier 2022

  • « Saad Hariri est rentré à Beyrouth ». Oui, ok, d’accord …. So what ? Pardon, l’OLJ, mais (et on va essayer de rester polis), si vous saviez comme on s’en tape de ce trente-douzième comeback qui n’intéresse plus que le fan-club de ce monsieur. Nous souffrons depuis plus de deux ans de plusieurs maux dont, notamment, une classe politique totalement déconnectée. Que ce monsieur entre, sorte, stagne ou danse la dabké tout seul dans son salon, ça nous fait vraiment une belle jambe !

    DC

    15 h 27, le 20 janvier 2022

  • Saad fredonnait il "Et d'aventure en aventure, de port en port... " à l'atterrissage à l'aéroport de Rafic? Sûrement pas à la vue, sur tarik el matar, de la décoration exclusive et qui porte la griffe (littéralement) du hezb...

    Wlek Sanferlou

    14 h 02, le 20 janvier 2022

  • Saad Hariri devrait rendre le tablier pour un membre de son parti pour sauver au moins la face de Beyrouth .

    Antoine Sabbagha

    12 h 28, le 20 janvier 2022

  • OUF...toujours les même noms... mais on ne les veut pas tous!

    Marie Claude

    12 h 17, le 20 janvier 2022

  • Le peuple libanais souffre….

    Eleni Caridopoulou

    12 h 11, le 20 janvier 2022

  • S,IL VA FAIRE DES ACCORDS POUR LES ELECTIONS AVEC LE HEZBOLLAH IL VAUT MIEUX QU,IL NE SE PRESENTE PAS AUX LEGISLATIVES.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    12 h 02, le 20 janvier 2022

  • Notre pigeon-voyageur est de retour, hourrah...!!!...quel plaisir de pouvoir à nouveau le voir chaque jour dans tous les médias...! - Irène Saïd

    Irene Said

    11 h 34, le 20 janvier 2022

  • MIKATI A FAIT CE QU'IL VOUS A INTERDIT À FAIRE. IL A PRIS VOTRE PLACE. IL VOUS A EU. RÉVEILLEZ VOUS SAAD, C'EST À VOUS DE JOUER MAINTENANT.

    Gebran Eid

    11 h 28, le 20 janvier 2022

  • Mais comme on s’en tape.

    radiosatellite.online

    10 h 06, le 20 janvier 2022

Retour en haut