Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Tammam Salam renonce à se présenter aux législatives

Tammam Salam renonce à se présenter aux législatives

Tammam Salam, député de Beyrouth et ancien Premier ministre. Photo ANI

Tammam Salam, député de Beyrouth et ancien Premier ministre, a annoncé jeudi qu'il renonçait à se présenter aux élections législatives prévues au Liban en mai prochain. Une échéance entourée d'incertitudes, notamment au niveau des candidats sunnites.

Dans un communiqué détaillant les motifs de sa décision, Tammam Salam souligne que son choix émane de sa volonté de permettre "un véritable changement, en donnant la chance à de nouvelles figures et une nouvelle pensée (...)". "C'est par respect pour les demandes du peuple libanais révolté qui aspire au changement et qui mérite une chance d'édifier la nation à travers des idées et des actions ambitieuses, que j'ai décidé de ne pas me porter candidat aux législatives", explique l'ex-chef de gouvernement. Il affirme toutefois qu'il "continuera de contribuer à tout ce qui permet de réédifier le pays conformément à la Constitution et l'accord de Taëf (de 1989)".

Les élections législatives devraient se tenir le 15 mai prochain. Alors que de nombreux partis politiques ont déjà lancé les préparatifs dans la perspective du scrutin, un climat de doute plane sur la scène sunnite en raison du flou entretenu jusqu'à présent par le leader du Courant du Futur, Saad Hariri, concernant sa participation, ou non, à ces élections. M. Hariri est revenu jeudi à Beyrouth après un long séjour aux Emirats arabes unis. Selon une source proche de lui, il devrait tenir des réunions avec les députés membres de sa formation ainsi que le directoire du parti, avant de se prononcer sur sa décision finale.



Tammam Salam, député de Beyrouth et ancien Premier ministre, a annoncé jeudi qu'il renonçait à se présenter aux élections législatives prévues au Liban en mai prochain. Une échéance entourée d'incertitudes, notamment au niveau des candidats sunnites.Dans un communiqué détaillant les motifs de sa décision, Tammam Salam souligne que son choix émane de sa volonté de permettre "un...