Rechercher
Rechercher

Société - Elections syndicales au Liban

Ronald Younès élu président de l'ordre des dentistes

Six membres du conseil élus parmi la liste du concurrent de M. Younès, Élias Maalouf.

Ronald Younès élu président de l'ordre des dentistes

Des dizaines de dentistes dans le hall de la Maison du médecin, lors des élections syndicales, le 9 janvier 2022. Photo Yara Germany

Le dentiste Ronald Younès, qui se présentait comme "représentant l'opposition, les forces du changement et la mouvance du 17 octobre", a été élu dimanche soir président de l'ordre de cette profession, à l'issue d'un scrutin en deux tours au cours duquel ont également été élus neuf autres membres du conseil, majoritairement issus de la liste de candidats du concurrent de M. Younès à cette élection syndicale, l'ancien président de l'ordre Élias Maalouf. Il s'agissait des deuxièmes élections organisées en deux mois par l'ordre, après une première tentative qui s'était soldée par un fiasco fin novembre suite à des problèmes liés au décompte des voix et le saccage de certaines urnes. 

Selon des informations de notre journaliste sur place Yara Germany, Ronald Younès a obtenu, au second tour du scrutin, consacré à l'élection du président de l'ordre, 702 voix, contre 459 pour Élias Maalouf.

Si aucun de ces candidats ne se décrivait comme partisan à proprement parler, malgré les tentatives des partis politiques traditionnels de former une coalition, la campagne a toutefois été marquée par des accusations réciproques d’affiliation partisane et de déclarations d’indépendance à l’égard des partis traditionnels. Élias Maalouf a ainsi été accusé par ses adversaires d’être soutenu politiquement par le tandem chiite Amal-Hezbollah, vu que sa liste comporte un membre du mouvement Amal. Une accusation que le principal intéressé a rejetée, se disant "indépendant mais ouvert au dialogue avec tout le monde, aussi bien les politiques que la société civile". Face à lui, Ronald Younès est considéré à la fois proche des Forces libanaises, du Courant patriotique libre et du parti Sabaa issu du soulèvement populaire. Le Dr Younès serait aussi le candidat de l’Université Saint-Joseph où il est professeur. Il avait déclaré à L'Orient-Le Jour représenter "l'opposition, les forces du changement et la mouvance du 17 octobre".
Dans un message envoyé au début du second tour, l'ex-Premier ministre Saad Hariri avait appelé les électeurs du Courant du Futur à voter pour Ronald Younès.

Les membres du conseil
Déjà au premier tour, pour l'élection des dix membres du conseil, M. Younès avait récolté le plus grand nombre de voix en sa faveur, soit 740. Sur sa liste, "Les indépendants se révoltent", Antoine Choufani, Pascale Habre et Tony Harb ont été élus membres. De son côté, Élias Maalouf, tête de la liste "Ensemble pour le sauvetage", a été élu membre avec 601 voix, aux côtés de ses colistiers Nadim Abou Jaoudé, Samer Rifaï, Élie Hayek, Ziad Moujaès et Philippe el-Hage.

Pour mémoire

Élections chaotiques à l'ordre des dentistes : le scrutin annulé en raison d'irrégularités

La troisième et seule femme candidate à la présidence de l'ordre, la présidente de la commission financière au sein du conseil sortant, Émilie Hayek, était elle sortie de facto de la course, n'ayant pas été élue au sein du conseil. Aucune des personnes présentes sur sa liste "Mon ordre, ma révolution", n'a été élue au conseil.

Le vote, organisé à la Maison du médecin à Furn el-Chebbak, a été marqué par une faible participation des dentistes, moins de 1.600 d'entre eux ayant voté sur sur les 4 482 électeurs à jour de leur cotisation annuelle auprès de l’ordre. Un chiffre encore plus bas que lors du scrutin de fin novembre, auquel 2.100 personnes seulement avaient participé. Des voix supplémentaires auraient peut-être pu être comptabilisées mais, pour des raisons sécuritaires et sanitaires, les portes de la Maison du médecin ont été fermées dès la fin du premier tour et les électeurs ont été priés de vider les lieux pendant le décompte manuel des bulletins. Ce décompte s'est prolongé jusqu'à près de 17h, en retard de plusieurs heures par rapport au programme initial. Pendant ce délai, certains dentistes se sont rassemblés sur le parvis du bâtiment, sous la surveillance de militaires déployés sur les lieux.


Le dentiste Ronald Younès, qui se présentait comme "représentant l'opposition, les forces du changement et la mouvance du 17 octobre", a été élu dimanche soir président de l'ordre de cette profession, à l'issue d'un scrutin en deux tours au cours duquel ont également été élus neuf autres membres du conseil, majoritairement issus de la liste de candidats du concurrent de M. Younès à...

commentaires (1)

Bravoooo au moins ces élections se sont déroulées dans l’ordre et la transparence cette fois en espérant que les législatives se dérouleront de la même façon

Khoury-Haddad Viviane

07 h 55, le 10 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Bravoooo au moins ces élections se sont déroulées dans l’ordre et la transparence cette fois en espérant que les législatives se dérouleront de la même façon

    Khoury-Haddad Viviane

    07 h 55, le 10 janvier 2022

Retour en haut