Rechercher
Rechercher

Politique - Enquête du port

Bitar promet de se pencher bientôt sur les demandes de libération de fonctionnaires détenus

Le juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, dont l’enquête sur la double explosion au port de Beyrouth a été suspendue plus d’un mois, a reçu hier au Palais de justice une délégation des familles de personnes détenues dans cette affaire, à qui il a assuré qu’il se pencherait prochainement sur les demandes de libération de leurs proches. Une quinzaine de personnes, principalement des fonctionnaires, notamment l’ancien directeur des douanes Badri Daher, restent en détention dans le cadre de l’enquête, alors que celle-ci continue de piétiner en raison des pressions politiques et recours présentés par les responsables poursuivis.

Dans ce cadre, Tarek Bitar avait dû geler le 5 novembre toutes ses procédures suite au dépôt d’un recours en dessaisissement présenté par l’ancien ministre Youssef Fenianos. Ce n’est que mardi que l’imbroglio judiciaire provoqué par ce recours avait pu être dénoué et que le juge d’instruction a pu reprendre sa mission.


Le juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, dont l’enquête sur la double explosion au port de Beyrouth a été suspendue plus d’un mois, a reçu hier au Palais de justice une délégation des familles de personnes détenues dans cette affaire, à qui il a assuré qu’il se pencherait prochainement sur les demandes de libération de leurs proches. Une quinzaine de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut