Rechercher
Rechercher

Économie - Carburants

Baisse des tarifs de l’essence, du diesel et du gaz

Les prix des carburants au Liban ont connu une baisse hier, selon des chiffres désormais bihebdomadaires publiés par le ministère de l’Énergie et de l’Eau. Si le tarif de l’essence n’a diminué que de quelques centaines de livres libanaises, la baisse de ceux du diesel (uniquement utilisé pour les véhicules) et du gaz domestique s’avère, elle, plus importante, de l’ordre de 4,25 % et de 3,9 % respectivement.

Dans le détail, le prix des 20 litres d’essence 95 octane a baissé de 1 600 livres pour s’établir à 315 000 livres. Les 20 litres d’essence 98 octane, produit quasi introuvable sur le marché libanais depuis des mois, se vendent désormais à 325 200 livres, après une baisse de 1 800 livres. Le prix du diesel se replie lui aussi de 14 000 livres, les 20 litres se vendant depuis hier à 315 000 livres. Celui de la bonbonne de gaz domestique a également baissé de 11 400 livres, s’établissant à 272 700 livres.

Ces tarifs sont dorénavant revus deux fois par semaine par le ministère de l’Énergie. En raison d’une modification du mécanisme d’apport de devises par la Banque du Liban (BDL) aux importateurs de carburants, ceux-ci doivent se procurer 10 % des dollars de la facture en les achetant sur le marché parallèle au taux en vigueur, alors que le taux officiel demeure fixé à 1 505,7 livres. Les 90 % restants sont toujours fournis par la BDL à un taux dollar/livre de 19 500.

Les subventions sur les carburants ont été totalement supprimées il y a quelques semaines, faisant grimper les tarifs des combustibles. Cette hausse a forcé la demande à la baisse, de près de « 50 % », avait récemment chiffré dans la presse le représentant des distributeurs, Fadi Abou Chakra.


Les prix des carburants au Liban ont connu une baisse hier, selon des chiffres désormais bihebdomadaires publiés par le ministère de l’Énergie et de l’Eau. Si le tarif de l’essence n’a diminué que de quelques centaines de livres libanaises, la baisse de ceux du diesel (uniquement utilisé pour les véhicules) et du gaz domestique s’avère, elle, plus importante, de l’ordre de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut