Rechercher
Rechercher

Politique - Sécurité

Cinq nouvelles personnes détenues au Koweït pour « financement du Hezbollah »

Cinq nouvelles personnes ont été arrêtées au Koweït dans le cadre d’un vaste coup de filet contre un réseau accusé de financer les activités du Hezbollah, a rapporté hier une source au fait du dossier au quotidien al-Qabas. Ces nouvelles arrestations ont eu lieu près d’un mois après que 18 personnes ont déjà été arrêtées par la sécurité de l’État koweïtienne pour les mêmes motifs, et alors que les relations entre Beyrouth et le Koweït sont actuellement tendues, à l’instar d’autres pays du Golfe, en raison de la crise diplomatique déclenchée par les propos du ministre de l’Information, Georges Cordahi, sur la guerre au Yémen.

Les cinq nouveaux accusés dont l’arrestation a été annoncée jeudi ont été placés en détention pour les besoins de l’enquête. Selon la source sécuritaire citée par le quotidien koweïtien, d’autres noms pourraient s’ajouter à la liste des personnes accusées de financer le parti pro-iranien, dont la nationalité n’est pas précisée.

Parmi les dix-huit personnes appréhendées le mois dernier, douze restent en détention pour encore au moins deux semaines, après une prolongation de cette incarcération actée lundi par la justice. Dans la foulée de la crise diplomatique entre le Liban et le Golfe, à la suite des déclarations du ministre Cordahi, prononcées avant qu’il ne prenne ses fonctions ministérielles et dans lesquelles il critiquait l’intervention militaire de la coalition saoudienne au Yémen, le Koweït a expulsé le chargé d’affaires libanais et rappelé son ambassadeur à Beyrouth. Des informations avaient également circulé ces dernières semaines dans la presse koweïtienne, faisant état d’un durcissement des conditions d’obtention de visa et de renouvellement de permis de séjour pour les Libanais.


Cinq nouvelles personnes ont été arrêtées au Koweït dans le cadre d’un vaste coup de filet contre un réseau accusé de financer les activités du Hezbollah, a rapporté hier une source au fait du dossier au quotidien al-Qabas. Ces nouvelles arrestations ont eu lieu près d’un mois après que 18 personnes ont déjà été arrêtées par la sécurité de l’État koweïtienne pour les...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut