Rechercher
Rechercher

Économie - INFRASTRUCTURES

Appel d’offres pour le terminal conteneurs de Beyrouth : le cahier des charges disponible

Comme annoncé courant novembre, le cahier des charges publié dans le cadre de l’appel d’offres visant à remettre en jeu pour dix ans la gestion du terminal conteneurs du port de Beyrouth peut être retiré depuis hier par les sociétés intéressées à concourir pour ce marché public. Selon deux sources, son prix a été fixé à 10 000 dollars. La date de limite des dépôts de dossier est toujours fixée au 7 janvier prochain comme indiqué depuis plusieurs jours sur le site www.portdebeyrouth.com.

Le port de Beyrouth est le plus important du pays en termes de capacités et de revenus, la gestion de son terminal conteneurs, qui est la principale source de revenus de l’infrastructure, est assurée depuis fin 2004 par Beirut Container Terminal Company (BCTC), un consortium anglo-libanais constitué avec le soutien financier du président de la banque al-Mawarid, Marwan Kheireddine. Le contrat de l’opérateur est officiellement arrivé à échéance fin 2019 (10 ans, plus une prolongation initiale de 5 ans). Le lancement de la procédure pour remettre ce contrat en jeu a, lui, été annoncé début 2020 avant d’être retardé par plusieurs facteurs – détaillés dans un article de notre publication jumelle L’Orient Today. Sa réactivation a enfin été annoncée le 11 novembre par le ministre libanais des Travaux publics et des Transports, Ali Hamiyé.


Comme annoncé courant novembre, le cahier des charges publié dans le cadre de l’appel d’offres visant à remettre en jeu pour dix ans la gestion du terminal conteneurs du port de Beyrouth peut être retiré depuis hier par les sociétés intéressées à concourir pour ce marché public. Selon deux sources, son prix a été fixé à 10 000 dollars. La date de limite des dépôts de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut