Rechercher
Rechercher

Politique - Crise

Israël ouvre sa frontière à des travailleurs agricoles libanais

Ces agriculteurs ont pu traverser la Ligne bleue, une frontière dessinée par l'ONU après le retrait des troupes israéliennes du Liban en 2000, "dans une certaine mesure" pour récolter des olives.

Moufid Nohra et son épouse Miladeh, propriétaires libanais d'oliviers, récoltent des olives dans leur terrain à Marjeyoun, à la frontière avec Israël, le 7 octobre 2021. Photo REUTERS/Aziz Taher

Israël permet à des travailleurs agricoles du Liban, pays voisin avec lequel il est en état de guerre, d'entrer sur son territoire pour cueillir des olives a annoncé lundi l'armée israélienne dans un communiqué rapporté par l'AFP.

"A la lumière de la situation économique du Liban et en signe de bonne volonté envers le peuple libanais, l'armée a ouvert la frontière aux travailleurs agricoles d'al-Jabal, Aïtaroun et Blida", a indiqué l'armée. Ils ont pu traverser la Ligne bleue, une frontière dessinée par l'ONU après le retrait des troupes israéliennes du Liban en 2000, "dans une certaine mesure" pour récolter des olives poursuit le communiqué accompagné d'une vidéo. Et ce à plusieurs reprises depuis le 10 octobre, a dit à l'AFP une porte-parole de l'armée.

Portrait

Amos Hochstein, l’homme qui ne plaisantera pas

L'Etat hébreu et le Liban demeurent techniquement en état de guerre. La Force intérimaire des Nations unies (Finul) a été déployée dans le sud du Liban pour faire tampon entre les deux pays.

Début août, les tensions entre les deux pays ont connu une escalade, durant laquelle l'armée israélienne et le Hezbollah ont échangé des tirs de part et d'autre de la frontière.  En 2006, la dernière grande confrontation entre Israël et le Hezbollah avait fait plus de 1.200 morts côté libanais, en grande majorité des civils, et 160 côté israélien, en majorité des militaires.

Lire aussi

Israël s'attend à être visé par 2.000 roquettes/jour en cas de conflit avec le Hezbollah

Depuis octobre 2019, le Liban est en proie à une crise économique, sociale et financière inédite, aggravée par une impasse politique. Les Libanais sont soumis à des restrictions bancaires draconiennes qui les empêchent d'avoir librement accès à leur argent, tandis que la monnaie locale a perdu plus de 90% de sa valeur par rapport au dollar sur le marché noir. Près de 80% de la population vit désormais dans la pauvreté sur fond d'une inflation galopante et de graves pénuries de médicaments, de carburant et de courant.

Il y a un an, Israël et le Liban ont entamé des pourparlers "historiques" sous l'égide de l'ONU et des Etats-Unis, sur la délimitation de leur frontière maritime. Mais ces pourparlers sont au point mort depuis mai, en raison de divergences sur la surface d'une zone contestée entre les deux pays.


Israël permet à des travailleurs agricoles du Liban, pays voisin avec lequel il est en état de guerre, d'entrer sur son territoire pour cueillir des olives a annoncé lundi l'armée israélienne dans un communiqué rapporté par l'AFP. "A la lumière de la situation économique du Liban et en signe de bonne volonté envers le peuple libanais, l'armée a ouvert la frontière aux travailleurs...

commentaires (11)

Je suis curieux... Traverser pour travailler sur quel zone/territoire ? Pour ramener des olives ou pour une rémunération avec des fresh dollars ? L'article pourrait être amélioré. Merci !

Ramzi Jabbour

05 h 21, le 27 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Je suis curieux... Traverser pour travailler sur quel zone/territoire ? Pour ramener des olives ou pour une rémunération avec des fresh dollars ? L'article pourrait être amélioré. Merci !

    Ramzi Jabbour

    05 h 21, le 27 octobre 2021

  • Quand Israël fait plus pour les libanais que leur propre pays failli……

    Robert Moumdjian

    05 h 04, le 27 octobre 2021

  • Fresh dollars contre fresh olives? La riposte du hezeb sera sanglante: il offrira du boulot au travailleurs israéliens qui lui feront des tapis persans aux couleurs du drapeau israélien pour enrober ses produits csptagoniens New Look.

    Wlek Sanferlou

    00 h 17, le 27 octobre 2021

  • Un exemple de civilité qui met en évidence la différence entre un peuple évolué et des archaïques barbares. CQFD

    Sissi zayyat

    22 h 13, le 26 octobre 2021

  • Trop fort le Hezbollah! Il fait payer par l’ennemi sioniste son opération d’espionnage et d'infiltration! Bravo.

    Mago1

    21 h 05, le 26 octobre 2021

  • le Liban devrait etre deja en paix avec Israel et cela contribuera pleinement a sa relance economique. SOMMES NOUS PLUS CONCERNE QUE L'EGYPTE LA JORDANIE LES EMIRATS ARABES BAHREIN LE MAROC OU LE SOUDAN? SEUL UNE PAIX LONGUE ET SINCERE COMME CELLE DES ACCORDS D'ABRAHAM RAMENERONT A NOTRE REGION LA PAIX ET LA STABILITE POUR REFAIRE DU LIBAN UN PARADIS SUR TERRE ET RAMENER LE GIRON CHIITE A DEVENIR NON INFEODE AL'IRAN POUR LE PLUS GRAND MAL DU LIBAN

    LA VERITE

    17 h 59, le 26 octobre 2021

  • Et alors, où est le mal ? N'est-ce pas mieux que de continuer de se bagarrer sans cesse...depuis plus de 70 ans ? Le grand Manitou divin et sou terrain à turban noir, autre qu'utiliser les forces vives de cette région comme chair à canon pour les projets du Manitou Suprême...que fait-il pour aider la population du Sud Liban ? Quant au soi-disant Etat Libanais...où a-t-il disparu...??? - Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 04, le 26 octobre 2021

  • J’espère une paix prochaine entre nos deux pays voisins et l’ouverture des frontières pour une libre circulation permettant ainsi de visiter nos lieux saints et fluidifier les réseaux économiques et spirituels. À bas les traîtres mollahs barbus vendus qui occupent illégalement notre sud du Liban.

    Wow

    12 h 23, le 26 octobre 2021

  • ISRAEL VIENT EN AIDE AUX POPULATIONS APPAUVRIES ET AFFAMEES PAR LE RESPONSABILITE IRREFUTABLE DU HEZBOLLAH ET DE SES ALLIES ET PARAVENTS QUI ONT DETRUIT LE PAYS. NASRALLAH DOIT REMERCIER ISRAEL TOUT COMME LE TOUT TOUT GRAND BELIER DE L,APOCALYPSE QUI FRAPPE LE PAYS.

    CENSURE CRIMINELLE. NI ABONNEMENT NI SOUTIEN.

    11 h 17, le 26 octobre 2021

  • Traîtres de cueilleurs d'olives ! J'espère qu'ils n'oublieront pas de pisser en territoire israélien avant leur retour en territoire résistant.

    M.E

    09 h 21, le 26 octobre 2021

  • et nasroullah dans tout ca ? mais d'abord, question importante, les residents des villages cites sont ils chiites? ?druzes ou chretiens ?

    Gaby SIOUFI

    09 h 09, le 26 octobre 2021

Retour en haut