Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Réforme

Les Koweïtiennes autorisées à intégrer l’armée en tant qu’officiers

Au Koweït, les femmes pourront désormais intégrer les rangs de l’armée en tant qu’officiers, a annoncé hier l’institution militaire, où les femmes occupaient jusque-là uniquement des postes civils. « À partir d’aujourd’hui (mardi), les femmes koweïtiennes pourront s’inscrire à l’armée en tant qu’officiers spécialisés et sous-officiers dans le domaine des services médicaux et des services militaires de soutien », a annoncé sur son compte Twitter l’armée de ce pays arabe du Golfe. « L’heure est venue pour nous de donner aux femmes koweïtiennes la chance d’accéder à l’armée aux côtés des hommes », a déclaré de son côté le ministre de la Défense, Hamad Jaber al-Ali al-Sabah, cité par l’agence de presse officielle KUNA. Les femmes koweïtiennes sont « capables et prêtes à porter les (...) difficultés » de cette tâche, a-t-il poursuivi. Contrairement à d’autres pays arabes du Golfe, le Koweït jouit d’une certaine ouverture sur le plan politique. C’est le seul pays de la région à disposer d’un Parlement élu, suite à l’adoption d’un système parlementaire en 1962. Les femmes ont obtenu le droit de vote en 2005, date à laquelle elles ont aussi été autorisées à se porter candidates lors d’élections.


Au Koweït, les femmes pourront désormais intégrer les rangs de l’armée en tant qu’officiers, a annoncé hier l’institution militaire, où les femmes occupaient jusque-là uniquement des postes civils. « À partir d’aujourd’hui (mardi), les femmes koweïtiennes pourront s’inscrire à l’armée en tant qu’officiers spécialisés et sous-officiers dans le domaine des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut