Rechercher
Rechercher

Politique

Pour Aoun, le principal souci de l’État est... les menaces israéliennes

Dans son discours par visioconférence devant l’Assemblée générale des Nations unies, le président Michel Aoun a dressé un tableau de la situation au Liban et des perspectives de redressement, après la mise en place d’un nouveau gouvernement. Rien de plus normal, si dans le contexte de crise épouvantable que vivent les Libanais le chef de l’État n’avait pas annoncé que « les menaces israéliennes sont le principal souci de l’État libanais ». Une phrase qui, à elle seule, montre à quel point les dirigeants libanais sont déconnectés de la réalité et étrangers aux véritables soucis de la population.

Le chef de l’État a ainsi expliqué que Beyrouth ne fera « aucun compromis » lors de la reprise, qu’il a espérée prochaine, des négociations avec l’État hébreu sur le tracé de la frontière maritime méridionale.


Dans son discours par visioconférence devant l’Assemblée générale des Nations unies, le président Michel Aoun a dressé un tableau de la situation au Liban et des perspectives de redressement, après la mise en place d’un nouveau gouvernement. Rien de plus normal, si dans le contexte de crise épouvantable que vivent les Libanais le chef de l’État n’avait pas annoncé que...

commentaires (7)

Les dirigeants libanais ne sont absolument pas déconnectés de la réalité puisqu’ils l’ont créée de toute pièce, mais en dénonçant un ennemi fantomatique qui n’a rien avoir avec la crise que traverse ce pays depuis deux ans, on noie le poisson en essayant de détourner le regard et de gaver les fans et fanatiques de leurs partis respectifs de slogans fallacieux tout en éloignant les soupçons sur leurs comportements qui a détruit plus que n’importe quel état ennemi en un temps record. ils ont déclaré la guerre à leurs propres concitoyens parce qu’ils ont osé leur reprocher leur incompétence, il n’y a pas eu beaucoup de morts par armes, quoi que, mais les explosions simulés en accidents, les pénuries de toute sorte et le dépouillement organisé du pays et l’immigration soigneusement orchestrée ont fait que les victimes ne se comptent plus puisqu’il est impossible de les recenser, l’état s’étant déclaré aux abonnés absents. Il serait temps qu’il arrête de faire des discours ce pseudo président car cela ressemble étrangement à des piqûres de rappel de sa part et à un message de solidarité adressé à ses alliés vendus à chacune de ses prises de positions comme pour leur rappeler sa fidélité jusqu’au bout et quelqu’en soit le prix. HONTE À LUI.

Sissi zayyat

11 h 06, le 25 septembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Les dirigeants libanais ne sont absolument pas déconnectés de la réalité puisqu’ils l’ont créée de toute pièce, mais en dénonçant un ennemi fantomatique qui n’a rien avoir avec la crise que traverse ce pays depuis deux ans, on noie le poisson en essayant de détourner le regard et de gaver les fans et fanatiques de leurs partis respectifs de slogans fallacieux tout en éloignant les soupçons sur leurs comportements qui a détruit plus que n’importe quel état ennemi en un temps record. ils ont déclaré la guerre à leurs propres concitoyens parce qu’ils ont osé leur reprocher leur incompétence, il n’y a pas eu beaucoup de morts par armes, quoi que, mais les explosions simulés en accidents, les pénuries de toute sorte et le dépouillement organisé du pays et l’immigration soigneusement orchestrée ont fait que les victimes ne se comptent plus puisqu’il est impossible de les recenser, l’état s’étant déclaré aux abonnés absents. Il serait temps qu’il arrête de faire des discours ce pseudo président car cela ressemble étrangement à des piqûres de rappel de sa part et à un message de solidarité adressé à ses alliés vendus à chacune de ses prises de positions comme pour leur rappeler sa fidélité jusqu’au bout et quelqu’en soit le prix. HONTE À LUI.

    Sissi zayyat

    11 h 06, le 25 septembre 2021

  • MILLE MERCI A L'OLJ ! POUR NOUS AVOIR EPARGNE UN DISCOURS VIDE MAIS AUSSI PLEIN DE DENI -pour ne pas dire pire !

    Gaby SIOUFI

    09 h 43, le 25 septembre 2021

  • Recte: Encore un discours d’un autre temps… et, fort heureusement, bientôt d’outre-tombe

    Karim K

    09 h 35, le 25 septembre 2021

  • Encore un discours d’un autre temps…

    Karim K

    09 h 33, le 25 septembre 2021

  • Les menaces israéliennes sont plutôt le dernier souci des citoyens libanais et surtout de ce qu’il reste des partisans du CPL. Qu’est-ce que ceux-ci attendent comme preuve supplémentaire pour se rendre compte que leur chef est devenu (s’il ne l’était pas déjà depuis le départ par son poste de commandant en chef de l’armée qu’il doit à l’ennemi assadien) un dhimmi de l’Axe néo-safavide ?

    Citoyen libanais

    08 h 31, le 25 septembre 2021

  • Ce que ce président fantoche feint d’ignorer c’est que Israël à ,dans le cadre de ces négociations, plutôt agi avec une certaine condescendance moqueuse et railleuse vis à vis de ses interlocuteurs Libanais. La principale menace à l’encontre des Libanais émane de ses propres dirigeants et les gesticulations de son président autour des fameux 1430 km2 supplémentaires ne sont que l’illustration de son incapacité permanente . Il tient à alerter la communauté internationale contre les visées « expansionnistes de l’état juif , Mais qui cela peut il bien intéresser ? Depuis quand Israël , qui a chassé tout un peuple de son territoire se conformera à un appel qui a du mal à franchir nos frontières ? Les juifs n’attendent sûrement pas l’autorisation d’un président, sous la coupelle d’une milice supplétive, qui elle même est soumise au diktat d’un état étranger.

    C…

    08 h 27, le 25 septembre 2021

  • Mr Aoun a sûrement raison! Le Liban est dans le meilleur du monde…. El deneh be’ alf kheir!

    Algebrix

    01 h 05, le 25 septembre 2021

Retour en haut