Rechercher
Rechercher

Économie - Gaz égyptien

Une réunion à venir entre les ministres égyptien et libanais de l’Énergie

Le nouveau ministre libanais de l’Énergie et de l’Eau Walid Fayad a reçu hier l’ambassadeur d’Égypte Yasser Alaoui dans le cadre d’une visite protocolaire au cours de laquelle les deux hommes ont abordé la question de l’importation de gaz égyptien dans le cadre de l’initiative américaine pour aider le Liban à combler une partie de son déficit de production d’électricité.

Les deux hommes ont notamment évoqué une réunion prochaine entre Walid Fayad et son homologue égyptien, Tarek el-Malla, afin « d’accélérer » la mise en œuvre de l’accord, qui doit permettre d’acheminer le gaz via la Jordanie et la Syrie, en dépit des sanctions américaines contre ce dernier pays.

Plusieurs réunions quadripartites sont d’ailleurs prévues dans ce cadre, selon des déclarations faites par les officiels concernés lors d’une réunion à Amman au cours de la première quinzaine de septembre. L’initiative américaine a été annoncée mi-août par l’ambassadrice Dorothy Shea, et elle suppose que l’administration US aménage la loi César qui sanctionne toute personne, société, institution ou gouvernement faisant du commerce avec Damas ou contribuant à la reconstruction de la Syrie.

Selon le prédécesseur de Walid Fayad, Raymond Ghajar, l’acheminement de gaz égyptien via la Syrie est prévu fin novembre. Le gazoduc doit cependant être réparé et la question du financement des achats de gaz par un Liban en crise et en situation de quasi-faillite fait partie des points qui n’ont pas encore été éclaircis.



Le nouveau ministre libanais de l’Énergie et de l’Eau Walid Fayad a reçu hier l’ambassadeur d’Égypte Yasser Alaoui dans le cadre d’une visite protocolaire au cours de laquelle les deux hommes ont abordé la question de l’importation de gaz égyptien dans le cadre de l’initiative américaine pour aider le Liban à combler une partie de son déficit de production...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut