Rechercher
Rechercher

Société - Pénuries

Plus de 30 000 tonnes métriques de mazout iranien à destination du Liban déchargées à Banias, en Syrie

Le Hezbollah prévoit une série de festivités pour accueillir le carburant iranien.

Plus de 30 000 tonnes métriques de mazout iranien à destination du Liban déchargées à Banias, en Syrie

Un convoi de camions-citernes. Photo al-Markaziya

La plateforme de suivi des navires pétroliers TankerTrackers.com a confirmé hier qu’un premier tanker iranien, baptisé Faxon, était en train de décharger des dizaines de milliers de tonnes de diesel au large de la raffinerie de Banias, dans le nord de la Syrie. Cette confirmation intervient quelques heures seulement après un discours, lundi soir, du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, concernant l’envoi de carburant iranien au Liban.

Lire aussi

Nasrallah détaille le mécanisme de distribution du mazout iranien, attendu jeudi au Liban

Selon l’agence locale al-Markaziya, ce sont près de 30 000 tonnes métriques de mazout qui sont en train d’être déchargées à Banias pour le compte du Liban, qui devrait accueillir jeudi le carburant iranien.

Du côté libanais, on continue, au niveau officiel, d’observer un mutisme total sur cette initiative que les détracteurs du Hezbollah continuent de décrier parce qu’elle confirme, à leurs yeux, le fait que la formation chiite est un État dans l’État.

Selon notre correspondante dans la Békaa, Sarah Abdallah, des célébrations sont en cours de préparation dans le périmètre des villages al-Aïn et Nabi Othman dans la Békaa-Nord, ainsi qu’à l’entrée sud de Baalbeck, au niveau du rond-point de Douris, afin d’accueillir les premiers chargements de carburant.

Celles-ci auront lieu en présence des députés et des élus locaux de la région.



La plateforme de suivi des navires pétroliers TankerTrackers.com a confirmé hier qu’un premier tanker iranien, baptisé Faxon, était en train de décharger des dizaines de milliers de tonnes de diesel au large de la raffinerie de Banias, dans le nord de la Syrie. Cette confirmation intervient quelques heures seulement après un discours, lundi soir, du secrétaire général du Hezbollah,...

commentaires (4)

Malin le Hassan, bon commercant, bon timing ! - Une partie de la cargaison dechargee a Banias va rester en Syrie. - Le reste sera vendu au Liban au prix fort juste apres la levee totale des subventions. Beau coup commercial quand on sait que l'Iran vend son petrole 40% moins cher que le cours mondial pour cause d'embargo.

Michel Trad

00 h 00, le 16 septembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Malin le Hassan, bon commercant, bon timing ! - Une partie de la cargaison dechargee a Banias va rester en Syrie. - Le reste sera vendu au Liban au prix fort juste apres la levee totale des subventions. Beau coup commercial quand on sait que l'Iran vend son petrole 40% moins cher que le cours mondial pour cause d'embargo.

    Michel Trad

    00 h 00, le 16 septembre 2021

  • Personne n'a pitié de l'environnement avec un tel transport terrestre massif !

    Shou fi

    21 h 27, le 15 septembre 2021

  • Ooops ! desole, erreur monumentale , 30 000 tonnes metriques necessiteraient une moyenne de 2000 camions SEULEMENT !

    Gaby SIOUFI

    10 h 54, le 15 septembre 2021

  • a supposer que les 30 000 tonnes seront a 100% allouees au Liban, il faudrait quelques 7000 a 10 000 camions citerne pour les faire parvenir chez nous. drole de boulot devant hezb, quand on pense aussi que celui-ci doit d'abord definir les points de dechargement des camions ... LOGISTIQUE INFERNALE .

    Gaby SIOUFI

    10 h 47, le 15 septembre 2021

Retour en haut