Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - ISRAËL

Le gouvernement s’entend sur le budget après trois ans d’impasse

Le gouvernement israélien a approuvé hier le budget de l’État, une première en trois ans, aucun budget n’ayant été adopté ces dernières années sur fond d’impasse politique. « Enfin, Israël a un budget. Après trois ans de stagnation, Israël se remet au travail », a déclaré le Premier ministre israélien Naftali Bennett à l’issue du vote au sein de sa coalition gouvernementale, tôt hier. Selon M. Bennett, le budget comprend des investissements-clés dans l’éducation, la défense, l’environnement, les transports publics et la haute technologie. « Le budget de l’État pour 2021 sera d’environ 432,5 milliards de shekels (environ 113 milliards d’euros) et d’environ 452,5 milliards de shekels pour 2022 (environ 118 milliards d’euros) », a précisé le ministère des Finances dans un communiqué. Approuvé par le nouveau gouvernement de coalition au pouvoir, le budget doit être soumis dans les prochaines semaines au vote du Parlement, la Knesset, où il doit obtenir l’appui d’une majorité d’au moins 61 députés. Sans une approbation du budget par les élus, la Knesset sera dissoute et de nouvelles élections législatives seront convoquées 90 jours plus tard.



Le gouvernement israélien a approuvé hier le budget de l’État, une première en trois ans, aucun budget n’ayant été adopté ces dernières années sur fond d’impasse politique. « Enfin, Israël a un budget. Après trois ans de stagnation, Israël se remet au travail », a déclaré le Premier ministre israélien Naftali Bennett à l’issue du vote au sein de sa coalition...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut