Rechercher
Rechercher

Économie - Bourse

Accord entre les États-Unis et le Vietnam sur des accusations de manipulation de la monnaie

Les États-Unis et le Vietnam ont annoncé hier avoir trouvé un accord sur les accusations de manipulation de la monnaie, dont Washington avait accusé Hanoï en décembre 2020, lui reprochant de vouloir en tirer un avantage commercial indu. La première puissance mondiale avait retiré en avril cette accusation, plaçant toutefois le pays sous surveillance.

La Banque d’État du Vietnam (State Bank of Vietnam, SBV) a assuré hier qu’elle « s’abstiendra de toute dévaluation compétitive du dong vietnamien », et qu’elle « déploie également des efforts constants pour poursuivre la modernisation et rendre plus transparente sa politique monétaire et son cadre de taux de change ». Le Vietnam s’est aussi engagé à fournir au Trésor américain les informations nécessaires à l’évaluation de ses activités.

« Je pense que l’attention portée par la Banque d’État du Vietnam à ces problèmes répondra aux préoccupations du Trésor, mais soutiendra également le développement des marchés financiers vietnamiens et améliorera sa résilience macroéconomique et financière », a commenté la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

« La Banque d’État du Vietnam continuera de gérer la politique de taux de change dans le cadre de sa politique monétaire générale afin de préserver le bon fonctionnement des marchés monétaire et des changes, de promouvoir la stabilité macroéconomique et de contrôler l’inflation, de ne pas créer un avantage concurrentiel indu dans le commerce international », a déclaré son gouverneur, Nguyen Thi Hong.


Les États-Unis et le Vietnam ont annoncé hier avoir trouvé un accord sur les accusations de manipulation de la monnaie, dont Washington avait accusé Hanoï en décembre 2020, lui reprochant de vouloir en tirer un avantage commercial indu. La première puissance mondiale avait retiré en avril cette accusation, plaçant toutefois le pays sous surveillance.La Banque d’État du Vietnam (State...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut