Rechercher
Rechercher

Politique

Les ministres des AE de l’UE « poursuivent leur travail » sur des sanctions contre des dirigeants libanais

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé que les chefs de la diplomatie de l’Union européenne ont poursuivi hier au Luxembourg leur travail concernant la possibilité d’imposer des sanctions contre des dirigeants libanais jugés responsables du blocage gouvernemental.

Cette annonce a été faite hier par la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès von der Mühll, au cours d’un point de presse qui intervient 48h après la visite de deux jours au Liban du chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell. Une visite durant laquelle il avait rappelé aux dirigeants libanais qu’ils risquaient des sanctions européennes s’ils continuaient de faire obstruction à la naissance d’un cabinet.

« À la suite du déplacement du haut représentant (Josep Borrell) qui revenait de Beyrouth, les ministres ont marqué leur très forte préoccupation à l’égard de la situation très grave dans laquelle se trouve le pays et l’importance qu’un accord soit urgemment trouvé pour former un gouvernement susceptible de mettre en œuvre les réformes nécessaires », a souligné la porte-parole. « Ils ont poursuivi leur travail sur la mise en place de mesures concrètes à l’encontre des responsables du blocage politique et de la corruption au Liban, qui passe notamment par l’établissement d’un régime de sanctions », a-t-elle ajouté.

Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, en visite à Beyrouth le 6 mai, avait déjà informé ses interlocuteurs politiques que les débats se poursuivaient à Bruxelles autour d’un mécanisme européen de sanctions contre ceux qui bloquent le processus politique au Liban, alors que des mesures françaises avaient été prises contre ces mêmes personnes. Paris n’a pas toutefois publié la liste des noms des responsables politiques soumis à ces sanctions ni la nature de ces dernières.


Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé que les chefs de la diplomatie de l’Union européenne ont poursuivi hier au Luxembourg leur travail concernant la possibilité d’imposer des sanctions contre des dirigeants libanais jugés responsables du blocage gouvernemental.Cette annonce a été faite hier par la porte-parole du Quai d’Orsay, Agnès von der Mühll, au cours...

commentaires (1)

Pour tout commentaire, l’éditorial de M. Issa Ghoraieb « sanctions, mode d’emploi.

Sissi zayyat

13 h 28, le 23 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Pour tout commentaire, l’éditorial de M. Issa Ghoraieb « sanctions, mode d’emploi.

    Sissi zayyat

    13 h 28, le 23 juin 2021

Retour en haut