Rechercher
Rechercher

Économie - INFLATION

Abbas Mortada annonce une hausse du prix de vente du lait par les producteurs

Le ministre sortant de l’Agriculture et de la Culture, Abbas Mortada, a annoncé hier dans un communiqué la hausse du prix du litre de lait en vente à la ferme à 6 500 livres libanaises, contre 3 750 livres en avril dernier. Un tarif qui sera révisé de manière hebdomadaire, chaque lundi, a-t-il précisé, en fonction de la valeur de la monnaie nationale sur le marché parallèle et qui devrait aussi se répercuter sur les prix de vente aux consommateurs. La devise libanaise oscille en effet depuis la semaine dernière autour des 15 500 livres pour un dollar, contre sa parité toujours officielle à 1 507,5 livres par billet vert. Justifiant cette décision, Abbas Mortada a mentionné l’intérêt de « toutes les parties prenantes de la filière » au vu de la crise économique et financière que traverse le Liban depuis près de deux ans.


Le ministre sortant de l’Agriculture et de la Culture, Abbas Mortada, a annoncé hier dans un communiqué la hausse du prix du litre de lait en vente à la ferme à 6 500 livres libanaises, contre 3 750 livres en avril dernier. Un tarif qui sera révisé de manière hebdomadaire, chaque lundi, a-t-il précisé, en fonction de la valeur de la monnaie nationale sur le marché parallèle et qui...

commentaires (1)

il est charmant le mortada en question ! a t il eu l'idee ingenieuse de verifier ce ques sont devenus les prix des autres produits laitiers produits par ces "pauvres" libanais ?

gaby sioufi

11 h 26, le 22 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • il est charmant le mortada en question ! a t il eu l'idee ingenieuse de verifier ce ques sont devenus les prix des autres produits laitiers produits par ces "pauvres" libanais ?

    gaby sioufi

    11 h 26, le 22 juin 2021

Retour en haut