Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Syrie

Un hôpital hors service après des bombardements meurtriers

Le Comité international de secours (IRC) a condamné hier les tirs d’artillerie meurtriers menés la veille en Syrie contre la ville de Afrine où les bombardements ont mis hors service un hôpital et tué une vingtaine de personnes. Les frappes, en provenance de zones contrôlées par le régime, ont touché samedi plusieurs quartiers de Afrine et l’hôpital al-Chifa’, et ont fait 21 morts, dont 17 civils, selon un nouveau bilan publié par l’Observatoire syrien des droits de l’homme. « L’hôpital est maintenant hors service », a déploré dans un communiqué l’IRC, dont une des ONG partenaires intervient dans l’établissement présenté comme « un des plus grands du Nord syrien ».



Le Comité international de secours (IRC) a condamné hier les tirs d’artillerie meurtriers menés la veille en Syrie contre la ville de Afrine où les bombardements ont mis hors service un hôpital et tué une vingtaine de personnes. Les frappes, en provenance de zones contrôlées par le régime, ont touché samedi plusieurs quartiers de Afrine et l’hôpital al-Chifa’, et ont fait 21...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut