Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Syrie

Onze combattants du régime tués dans des frappes israéliennes nocturnes

Les avions israéliens, qui sont arrivés en provenance de "l'espace aérien libanais", ont également visé "un dépôt d'armes qui appartiendrait au Hezbollah". 

Des frappes israéliennes contre le sud de Damas. Photo d'archives AFP

Au moins onze combattants du régime syrien ont été tués dans des frappes israéliennes nocturnes sur la province de Homs (centre-ouest), a indiqué mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins sept soldats de l'armée et quatre combattants alliés membres de la +Défense nationale+ ont été tués à Homs" dans les frappes menées mardi peu avant minuit dans plusieurs régions, dont la banlieue de Homs, a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. "Les onze combattants sont Syriens", a ajouté M. Abdel Rahmane, qui a fait état de "plusieurs blessés". Les frappes ont visé des "positions militaires de l'armée de l'air à l'est du village de Khirbet al-Tin dans la banlieue de Homs" ainsi qu'un centre de recherches scientifiques où un officier a péri, selon l'OSDH. Les raids ont également visé "un dépôt d'armes qui appartiendrait au Hezbollah" dans le même secteur, d'après l'Observatoire.

Mardi soir, l'aviation israélienne a mené des frappes dans plusieurs régions en Syrie, à Damas et ses environs ainsi que dans les provinces de Homs, de Hama et de Lattaquié, selon l'OSDH. L'agence officielle syrienne Sana a pour sa part fait état d'une "agression israélienne" en Syrie, suivie de riposte de la défense antiaérienne syrienne. Les avions israéliens sont arrivés en provenance de "l'espace aérien libanais", a précisé Sana, qui avait d'abord signalé "des explosions à Damas". L'agence n'a pas fait état de victimes.

Pour mémoire

« Trois régions libanaises sont continuellement surveillées par les Israéliens »


"Il s'agit des premières frappes israéliennes en Syrie depuis la récente guerre à Gaza" entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas, selon M. Abdel Rahmane.

L'armée israélienne, qui revendique rarement ses frappes en Syrie, a indiqué à l'AFP ne pas commenter "des informations en provenance de l'étranger".

Depuis le début de la guerre en Syrie voisine en 2011, Israël a mené des centaines de frappes en territoire syrien, ciblant des positions du régime Assad mais aussi celles des forces iraniennes et du Hezbollah, grands alliés du pouvoir syrien. Israël affirme régulièrement qu'il ne permettra pas à la Syrie de devenir la tête de pont des forces de la République islamique d'Iran, pays ennemi de l'Etat hébreu.

Déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations prodémocratie, la guerre en Syrie s'est complexifiée au fil des ans avec la multiplication des belligérants. Elle a fait près de 500.000 morts, selon l'OSDH.


Au moins onze combattants du régime syrien ont été tués dans des frappes israéliennes nocturnes sur la province de Homs (centre-ouest), a indiqué mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH)."Au moins sept soldats de l'armée et quatre combattants alliés membres de la +Défense nationale+ ont été tués à Homs" dans les frappes menées mardi peu avant minuit dans...

commentaires (3)

Il n’y a que certains Libanais soumis qui croient que Assad est fort. la force de l'habitude

Liban Libre

17 h 07, le 09 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Il n’y a que certains Libanais soumis qui croient que Assad est fort. la force de l'habitude

    Liban Libre

    17 h 07, le 09 juin 2021

  • Le régime..lol un vrai tigre de papier genre Mussolini ou Pu-Yi des que les parrains qui ont décidé de le maintenir en vie artificiellement en auront marre il s’écroulera comme un château de carte

    Liban Libre

    17 h 05, le 09 juin 2021

  • OLJ, L,IRAN A PERDU DANS LES JOURS PASSES 3 SOUS MARINS ET UN NAVIRE QUI A PRIS FEU DANS LE GOLFE PLUS LE BOMBARDEMENT D,UN CENTRE NUCLEAIRE. ON A RIEN LU DE TOUT CA DANS LE JOURNAL. POURQUOI ?

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 47, le 09 juin 2021

Retour en haut