Rechercher
Rechercher

Culture - Festival

Ely Dagher représente le Liban à Cannes

Après avoir obtenu, en 2015, la Palme d’or pour son court métrage « Waves ’98 » au 68e Festival de Cannes, le jeune réalisateur libanais rejoint la sélection de la Quinzaine des réalisateurs avec son film de fiction « The Sea Ahead » (La Mer devant).

Ely Dagher représente le Liban à Cannes

Ely Dagher rejoint la sélection de la Quinzaine des réalisateurs avec son film de fiction « The Sea Ahead » (La Mer devant). Photo DR

The Sea ahead (La mer devant) du Libanais Ely Dagher fera sa première mondiale au 74e Festival de Cannes dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs (7-17 juillet). Le Festival de Cannes, qui avait eu lieu en mode virtuel l’an dernier, reprend cette année en présentiel avec également un changement dans les dates. Le film est le premier long métrage de Dagher, qui a déjà remporté la Palme d’or du meilleur court métrage et qui était le premier film libanais à recevoir ce prix. La Quinzaine des réalisateurs, section parallèle cannoise, met en avant cette année des cinéastes accomplissant leurs premiers pas au Festival de Cannes.

« Sur les 24 longs métrages sélectionnés, 22 sont l’œuvre de réalisateurs nouveaux venus à Cannes, a souligné mardi l’Italien Paolo Moretti à l’AFP, délégué général de la Quinzaine. C’est l’une des missions, je dirais même la raison d’être de la Quinzaine des réalisateurs », a-t-il déclaré, louant une sélection de « découverte, sans fil conducteur et qui met en avant la modernité de l’écriture ».

The Sea Ahead a reçu de nombreux prix au cours de son développement, dont celui du meilleur film en post-production à l’atelier Final Cut In Venice ; prix de la plateforme CineGouna pour le meilleur projet en phase de développement ; prix financier de la Fondation Drosos, en plus des subventions de l’AFAC-Arab Funds For Arts and Culture, du Doha Film Institute, du Red Sea Fund, entre autres.

Pour mémoire

Le prépalmarès de « L’OLJ » et le sourire d’Ely Dagher

Après une longue absence, Jana, une jeune femme, revient subitement à Beyrouth. Elle se retrouve à renouer avec la vie familière mais étrange qu’elle avait autrefois quittée.

Réalisé et écrit par Ely Dagher qui signe son premier long métrage, The Sea Ahead met en vedette Manal Issa, Yara Abou Haïdar, Rabih el-Zaher et Roger Azar. Le film est produit par Andolfi (Arnaud Dommerc) en association avec Beachside et coproduit par Abbout Productions ; Mauvais Hommes et Castor et Castor. Il sera distribué dans le monde arabe par MAD Solutions.



The Sea ahead (La mer devant) du Libanais Ely Dagher fera sa première mondiale au 74e Festival de Cannes dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs (7-17 juillet). Le Festival de Cannes, qui avait eu lieu en mode virtuel l’an dernier, reprend cette année en présentiel avec également un changement dans les dates. Le film est le premier long métrage de Dagher, qui a déjà remporté...

commentaires (1)

Bonsoir, Ayant un appartement à Cannes, nous allons tous les ans voir les films hors "montée des marches". C'est ainsi que nous avions adoré "Caramel" de Nadia Labaki, qu'on ne présente plus.Je souhaite le même avenir à ce jeune metteur en scène que nous irons applaudir.

Boissé Lilou

21 h 08, le 14 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Bonsoir, Ayant un appartement à Cannes, nous allons tous les ans voir les films hors "montée des marches". C'est ainsi que nous avions adoré "Caramel" de Nadia Labaki, qu'on ne présente plus.Je souhaite le même avenir à ce jeune metteur en scène que nous irons applaudir.

    Boissé Lilou

    21 h 08, le 14 juin 2021

Retour en haut