Rechercher
Rechercher

Politique

Ils ont dit au sujet des agressions israéliennes contre les Palestiniens, à Jérusalem

Nabih Berry, président du Parlement libanais et chef du mouvement chiite Amal : « Nous condamnons l’irruption des forces d’occupation israéliennes dans l’enceinte de la mosquée al-Aqsa(…), de même que les pratiques hostiles à l’encontre d’hommes de religion musulmans et chrétiens à Jérusalem. » Des propos tenus en référence à la descente des forces de sécurité israéliennes vendredi dans la mosquée al-Aqsa, et la répression à l’encontre de fidèles qui cherchaient à en sortir.

Samir Geagea, chef des Forces libanaises : « Les Forces libanaises sont solidaires du peuple palestinien face au harcèlement sans fin, aux persécutions continues, à l’oppression permanente et à la répression des manifestants non armés, en particulier dans la mosquée al-Aqsa. Ce qui se passe est inacceptable sur les plans humanitaire et international. Il est inadmissible que le peuple palestinien continue de souffrir sans fin, en défendant son droit à la liberté, à la sécurité et à la stabilité (…). »

Hassan Ezzeddine, député du Hezbollah : « Ce qui se déroule à Jérusalem est la preuve que l’entité sioniste est dans le pétrin et que ses options sont restreintes. Car les factions palestiniennes ont fait le serment qu’elles n’abandonneraient pas Jérusalem. »

Bahia Hariri, députée et présidente du bloc parlementaire du Futur : « Ce qui se passe à Jérusalem place une nouvelle fois le monde entier face à ses responsabilités de mettre fin à l’agression israélienne contre le peuple palestinien, de protéger les lieux saints de la menace de la judaïsation et de permettre au droit de l’emporter. »

Le Parti socialiste progressiste : « Nous appelons à la plus large campagne de solidarité possible avec les Palestiniens afin de les aider à assurer les moyens de confrontation. Ce qui se passe est une atteinte flagrante aux droits de l’homme perpétrée par l’occupation israélienne à Jérusalem. »

Abdellatif Deriane, mufti de la République : « La prise d’assaut de l’esplanade de la mosquée d’al-Aqsa par l’ennemi israélien et les attaques barbares contre les fidèles palestiniens sont un acte de terrorisme. (Il s’agit) d’un crime flagrant, d’un défi aux sentiments des arabes et des musulmans et d’une violation des droits de l’homme et des pactes internationaux. »

Ahmad Kabalan, mufti jaafarite : « Ce que fait l’occupant sioniste à Jérusalem est un scandale de l’histoire, un crime international et une violation flagrante de la conscience humaine et religieuse. Et ce alors que la communauté internationale est obsédée par la protection du sionisme et que l’hypocrisie arabo-islamique se cache derrière des déclarations, tout en poursuivant sa normalisation. »

Naïm Hassan, cheikh Akl de la communauté druze : « Les violations perpétrées par l’occupant israélien persistent. La dernière en date étant l’assaut raciste contre la mosquée al-Aqsa, qui porte atteinte aux valeurs, aux droits de l’homme, au respect des religions et de leur rituel. Et cela n’est pas nouveau de la part de l’ennemi, vu le silence international sur l’ensemble de ses crimes. »

Talal Arslane, chef du Parti démocratique libanais : « Jérusalem est plus proche que jamais, avec la détermination et la résistance de son peuple face à l’occupation ennemie. L’histoire ne pardonnera pas à ceux qui se contenteront de regarder les agressions quotidiennes contre la Palestine. Notre cœur est avec le peuple palestinien jusqu’à la victoire. Sauvez le quartier de Cheikh Jarrah (où des familles palestiniennes sont menacées d’éviction par des colons israéliens, NDLR). »

Fayçal Karamé, chef du courant al-Karamé : « La barbarie sioniste, ses attaques de l’esplanade des Mosquées et des fidèles reflètent malheureusement l’impuissance de la nation (arabe). Elle répercute le silence criant d’un monde qui s’enorgueillit des valeurs de liberté et de droits de l’homme. »

Salim Soussan, mufti de Saïda : « Le devoir de la nation (arabe) est de se tenir aux côtés de la Palestine. »

Le mouvement Jamaa islamiya : « Notre peuple en Palestine mène la bataille de la oumma pour défendre son caractère sacré et restaurer ses droits. »


– Nabih Berry, président du Parlement libanais et chef du mouvement chiite Amal : « Nous condamnons l’irruption des forces d’occupation israéliennes dans l’enceinte de la mosquée al-Aqsa(…), de même que les pratiques hostiles à l’encontre d’hommes de religion musulmans et chrétiens à Jérusalem. » Des propos tenus en référence à la descente des forces de...

commentaires (1)

Et les émirats arabes et Bahreïn que disent ils ?

Eleni Caridopoulou

20 h 08, le 10 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Et les émirats arabes et Bahreïn que disent ils ?

    Eleni Caridopoulou

    20 h 08, le 10 mai 2021

Retour en haut