Rechercher
Rechercher

Société - Trafic de drogues

La Grèce saisit quatre tonnes de cannabis dans une cargaison en provenance du Liban

La valeur marchande des drogues trouvées au port du Pirée estimée à environ 33 millions d'euros 

La Grèce saisit quatre tonnes de cannabis dans une cargaison en provenance du Liban

Une plantation de cannabis dans la Békaa. Photo Joao Sousa

Les autorités grecques ont annoncé avoir saisi plus de quatre tonnes de cannabis cachées dans une cargaison de machines servant à la fabrication de cupcakes, partie du Liban et en route pour la Slovaquie, a rapporté vendredi l'agence de presse américaine AP. L'annonce de cette saisie a été faite alors que vendredi une opération des autorités saoudiennes avait permis de confisquer plus de cinq millions de pilules de captagon cachées dans des caisses de grenades en provenance du Liban, poussant Riyad à suspendre ses importations de fruits et légumes libanais.

La brigade grecque des crimes financiers a indiqué dans un communiqué jeudi soir que la drogue avait été trouvée dans un conteneur d'expédition se trouvant dans le port du Pirée, le principal du pays, près d'Athènes, suite à des informations reçues par les services américains chargés de la lutte antidrogue (Drug Enforcement Administration - DEA). "Etiqueté comme contenant trois machines pour la production de cupcakes, le conteneur est arrivé au port du Pirée le 14 avril, d'où il devait être acheminé en train le 20 avril vers Bratislava, en Slovaquie, en passant par la Macédoine du Nord, la Serbie et la Hongrie", rapporte AP. 

33 millions d'euros
Suite aux informations de la DEA, qui était assistée par l'agence de lutte antidrogue d'Arabie saoudite, les autorités grecques ont contrôlé le conteneur le 16 avril.  "4,3 tonnes de cannabis transformé ont été trouvées dans un compartiment caché construit dans un réservoir en métal se trouvant dans les machines", a indiqué la brigade grecque des crimes financiers. La valeur marchande des drogues est estimée à environ 33 millions d'euros. L'enquête sur le conteneur se poursuit, précise Athènes.

Lire aussi

Fruits et légumes libanais interdits jusqu’à nouvel ordre en Arabie saoudite


La culture du haschisch est illégale au Liban, la loi punissant de prison le trafic de drogue. Mais l'activité est largement répandue depuis des décennies, notamment dans la région déshéritée de la Békaa (est), où elle était devenue une industrie rapportant des millions de dollars, notamment durant la guerre civile (1975-1990). Selon l'ONU, le Liban est le troisième producteur de résine de cannabis au monde, derrière l'Afghanistan et le Maroc. Outre les coups de filet ponctuels contre les barons du trafic de drogue, l'armée éradique parfois d'année en année des milliers d'hectares de cannabis dans la Békaa. 



Les autorités grecques ont annoncé avoir saisi plus de quatre tonnes de cannabis cachées dans une cargaison de machines servant à la fabrication de cupcakes, partie du Liban et en route pour la Slovaquie, a rapporté vendredi l'agence de presse américaine AP. L'annonce de cette saisie a été faite alors que vendredi une opération des autorités saoudiennes avait permis de confisquer plus...

commentaires (12)

Le Hezbollah pourrait ajouter cette photo sur leur drapeau, à côté de la mitraillette.

Robert Malek

03 h 24, le 26 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Le Hezbollah pourrait ajouter cette photo sur leur drapeau, à côté de la mitraillette.

    Robert Malek

    03 h 24, le 26 avril 2021

  • Il est content le président de la république de la place qu’occupe le Liban dans le monde actuellement? Parce que depuis son accession au pouvoir on commence à être très célèbres d’abord pour nos politiques corrompus qui pillent et sacrifient les citoyens en les prenant en otage pour rendre service à d’autres pays pour ensuite aller mendier. Maintenant pour les trafiquants de drogues alors que ce pays est doté de frontières de douanes et d’une armée que le président empêche de faire leur travail a préféré le léguer à des mercenaires pour pouvoir conserver son poste et pouvoir le céder à un de ses proches lui aussi voué corps et âme aux mêmes alliés.

    Sissi zayyat

    20 h 15, le 25 avril 2021

  • Fallait bien exporter quelques choses hahaha

    Le Point du Jour.

    19 h 57, le 25 avril 2021

  • Captagon en Arabie, cannabis en Grèce...Voilà comment on devient la honte du monde...

    otayek rene

    11 h 57, le 25 avril 2021

  • Bien sûr, pour réagir hyper-rapidement, nos dirigeants de réuniront lundi si Allah veut, car il faut bien respecter le congé du samedi et du dimanche!! On est, quand même, plus batrak que le patriarche lui-même!!

    Wlek Sanferlou

    02 h 02, le 25 avril 2021

  • Si je me trompe pas la Bekaa ce n'est pas le Hezbollah ?

    Eleni Caridopoulou

    23 h 58, le 24 avril 2021

  • Captagon vers l’Arabie saoudite, cannabis vers l’Europe de l’Est...on est vraiment fort dans l’export des produits de première nécessité...

    mokpo

    20 h 26, le 24 avril 2021

  • Sans un "laisser passer" quelque part, ces découvertes presque quotidiennes ne seraient pas si fréquentes.

    Esber

    17 h 17, le 24 avril 2021

  • Et qui est le propriétaire du cannabis?? Suivez mon regard... Le même amateur de nitrate ??

    LeRougeEtLeNoir

    15 h 58, le 24 avril 2021

  • Le cannabis à usage médical... hahahhahaha... Que le parlement-cirque a autorisé ...

    LeRougeEtLeNoir

    15 h 56, le 24 avril 2021

  • En complément aux commentaires postés sur l'article de Mme Haddad, voici le genre d'action qui améliore vachement l'image du Liban !

    Robert Malek

    15 h 38, le 24 avril 2021

  • Au moins le Liban exporte des produits de consommation

    DRAGHI Umberto

    15 h 29, le 24 avril 2021

Retour en haut