Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Des collectifs antipouvoir commémorent à Beyrouth le 46e anniversaire de la guerre civile

Les différents groupes ont lu une "prestation de serment" mettant en avant l'identité libanaise et la neutralité. 

Des collectifs antipouvoir commémorent à Beyrouth le 46e anniversaire de la guerre civile

Des manifestants sur la place des Martyrs au cours du sit-in, le 13 avril 2021. Photo Matthieu Karam

Plusieurs collectifs antipouvoir se sont rassemblés mardi après-midi dans le centre-ville de Beyrouth pour un sit-in symbolique commémorant le 46e anniversaire du début de la guerre civile libanaise, le 13 avril 1975.

Une centaine de personnes ont ainsi manifesté sur la place des Martyrs. Parmi elles se trouvaient des représentants d'un mouvement dont la principale revendication est le désarmement du Hezbollah, qui ont scandé des slogans tels que "Pour un Liban libre, l'Iran dehors", rapporte notre journaliste Matthieu Karam. Certaines manifestantes ont brandi des pancartes appelant à l'application de la résolution 1559 des Nations Unies, pour le désarmement et la dissolution de toutes les milices libanaises, tandis que d'autres appelaient à faire du Liban un État fédéral. “Terroristes, terroristes, le Hezbollah est terroriste”, ont encore chanté les manifestants, qui avaient installé une grande banderole "Liban d'abord".

D'autres collectifs, comme "Les blouses blanches", représentant des médecins, "Bkerké 2020" qui soutient les appels du patriarche maronite Mgr Béchara Raï à la neutralité, ou "le Conseil de la révolution du Cèdre" étaient également présents sur les lieux. Chaque groupe a déposé une gerbe de fleurs devant la statue des martyrs sur la place, avant de lire une "prestation de serment" commune, mettant en avant "l'identité libanaise" et la neutralité. Avec ce texte, imprimé sur une grande pancarte installée sur la place, les participants au sit-in se sont engagés à "lutter contre l'injustice et la corruption", ont réclamé une justice indépendante et "une seule armée, avec le monopole des armes" et rejeté "toute tutelle ou hégémonie étrangère".

Lire aussi

Appel à une coalition antipouvoir élargie en vue des législatives de 2022

Plus tôt dans la journée, une coalition de groupes issus du soulèvement du 17 octobre 2019 avait appelé, lors d'un conférence de presse, à la formation d'un bloc politique et électoral élargi face aux partis au pouvoir accusés de corruption, en prévision des législatives prévues en 2022. L'appel conjoint lancé par 16 groupes, dont le Bloc national, Beirut Madinati et Mentechrin, vise à rassembler le plus grand nombre de forces issues du mouvement de contestation de l'automne 2019 en vue d'affronter des dirigeants inchangés depuis des décennies. 

Le Liban commémore chaque 13 avril l'étincelle qui avait déclenché en 1975 la guerre libanaise, provoquée dans un premier temps par l'assassinat du responsable Kataëb de la région, Joseph Bou Assi, ainsi que les tirs contre une église où se trouvait le leader des Kataëb Pierre Gemayel. Ces deux attaques ont été suivies du passage dans le quartier de Aïn Remmaneh d'un bus à bord duquel se trouvaient des fedayin palestiniens armés, qui ont été alors la cible de tirs. Ces incidents sont considérés comme le point de départ de quinze ans de conflit.


Plusieurs collectifs antipouvoir se sont rassemblés mardi après-midi dans le centre-ville de Beyrouth pour un sit-in symbolique commémorant le 46e anniversaire du début de la guerre civile libanaise, le 13 avril 1975.Une centaine de personnes ont ainsi manifesté sur la place des Martyrs. Parmi elles se trouvaient des représentants d'un mouvement dont la principale revendication est le...

commentaires (2)

TOUT EST BON. LES SLOGANS SONT JUSTES. LA FEDERATION OE LES CANTONS A LA SUISSE POUR GARDER LE PAYS UNI SONT PREFERABLES. MAIS QU,EN EST-IL DES MERCENAIRES IRANIENS, TOUS RETRIBUES, ON LES A VU AVEC LEURS DOLLARS ET LEUR BANQUE IRANIENNE ET ATM ET LEUR SUPERMARCHE A LA TV, ET QUI MENACENT DANS TOUS LEURS DISCOURS LE PEUPLE LIBANAIS DE GUERRE CIVILE ? LES CHRETIENS EN PARTICULIER SONT LA CIBLE DIRECTE DE CES TYPES ET DE LEURS DEUX PARAVENTS PRETENDUS CHRETIENS ET QUI ONT FAIT TANT DE TORT AUX CHRETIENS. RESISTANTS LIBANAIS QUI AVEZ DEFAIT LE TERRORISTE ARAFAT VOUS DEVEZ VOUS UNIR ET ETRE PRETS POUR TOUTE TENTATIVE D,ARAFAT N0 2.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

17 h 58, le 13 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • TOUT EST BON. LES SLOGANS SONT JUSTES. LA FEDERATION OE LES CANTONS A LA SUISSE POUR GARDER LE PAYS UNI SONT PREFERABLES. MAIS QU,EN EST-IL DES MERCENAIRES IRANIENS, TOUS RETRIBUES, ON LES A VU AVEC LEURS DOLLARS ET LEUR BANQUE IRANIENNE ET ATM ET LEUR SUPERMARCHE A LA TV, ET QUI MENACENT DANS TOUS LEURS DISCOURS LE PEUPLE LIBANAIS DE GUERRE CIVILE ? LES CHRETIENS EN PARTICULIER SONT LA CIBLE DIRECTE DE CES TYPES ET DE LEURS DEUX PARAVENTS PRETENDUS CHRETIENS ET QUI ONT FAIT TANT DE TORT AUX CHRETIENS. RESISTANTS LIBANAIS QUI AVEZ DEFAIT LE TERRORISTE ARAFAT VOUS DEVEZ VOUS UNIR ET ETRE PRETS POUR TOUTE TENTATIVE D,ARAFAT N0 2.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    17 h 58, le 13 avril 2021

  • Bravo ils ont du courage mais il faut tous les vrais libanais ????????

    Eleni Caridopoulou

    17 h 51, le 13 avril 2021

Retour en haut