Rechercher
Rechercher

Économie - Zone MENA

Retour aux PIB pré-Covid dès 2022 pour les pays les plus vaccinés, selon le FMI

Les économies du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui auront le plus vacciné leur population contre le Covid-19 retrouveront en 2022 leur niveau d’avant la pandémie, a affirmé hier le Fonds monétaire international (FMI), alors que le PIB de la région s’est contracté de 3,4 % en 2020 suite à la baisse des prix du pétrole et des restrictions prises contre la pandémie. Selon le FMI, la croissance dans la région atteindra 4 % cette année, en hausse de 0,9 point par rapport à sa dernière projection publiée début février. Dans son rapport, le FMI s’attend à ce que les niveaux de PIB des pays qui ont le plus vacciné atteignent en 2022 ceux de 2019, tandis que pour les autres, la reprise n’adviendra qu’entre 2022 et 2023. Certains pays, en particulier dans le Golfe, ont lancé de vastes campagnes de vaccination mais l’accès aux vaccins reste un défi pour de nombreux autres en raison de pénuries, de retards de livraisons, de conflits internes et de difficultés financières. Après une contraction de 4,8 % en 2020, les États du Golfe, riches en pétrole, devraient connaître une croissance de 2,7 % cette année. Le Liban, frappé par une crise multidimensionnelle, est le seul pays de la région où l’activité devrait encore se contracter après une récession de 25 % en 2020.


Les économies du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui auront le plus vacciné leur population contre le Covid-19 retrouveront en 2022 leur niveau d’avant la pandémie, a affirmé hier le Fonds monétaire international (FMI), alors que le PIB de la région s’est contracté de 3,4 % en 2020 suite à la baisse des prix du pétrole et des restrictions prises contre la pandémie. Selon...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut