Rechercher
Rechercher

Économie - Crise

Le Soudan adopte un régime de change flottant régulé par la banque centrale

Le Soudan a adopté hier un régime de change flottant dirigé, c’est-à-dire régulé par les autorités monétaires, afin de satisfaire les demandes du Fonds monétaire international (FMI).

Cette mesure fait partie d’une série de réformes pour attirer des investissements étrangers, mais aussi permettre un allègement de sa dette écrasante. Le taux de change officiel est désormais déterminé par l’offre et la demande, mais l’institution monétaire garde un rôle de régulateur. Sur le marché noir, le dollar s’échangeait à plus de 400 livres soudanaises, alors que le taux de change officiel – et fixe jusqu’à maintenant – était de 55 livres pour un dollar.

L’adoption d’un taux de change flottant pourrait faire baisser drastiquement la valeur de la livre soudanaise face au dollar et faire ainsi flamber les prix, attisant le mécontentement populaire. Les économistes craignent en effet que les réserves de change de l’État ne soient trop faibles pour lui permettre d’amortir l’impact du flottement.


Le Soudan a adopté hier un régime de change flottant dirigé, c’est-à-dire régulé par les autorités monétaires, afin de satisfaire les demandes du Fonds monétaire international (FMI).Cette mesure fait partie d’une série de réformes pour attirer des investissements étrangers, mais aussi permettre un allègement de sa dette écrasante. Le taux de change officiel est désormais...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut