Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Iran

Un membre des forces armées impliqué dans l'assassinat du physicien nucléaire

Les autorités iraniennes avaient accusé Israël d'avoir commandité cet attentat, perpétré selon Téhéran au moyen d'une mitrailleuse commandée par satellite.

Un membre des forces armées impliqué dans l'assassinat du physicien nucléaire

Un portrait du physicien nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh, assassiné fin novembre, dans une rue de Téhéran. Photo d'archives AFP

Un membre des forces armées de l'Iran est impliqué dans l'assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, physicien nucléaire tué fin novembre près de Téhéran, a affirmé lundi soir le ministre iranien des Renseignements.

"La personne qui a fait les premiers préparatifs de l'assassinat était un membre des forces armées", a annoncé Mahmoud Alavi, dans une interview à la télévision d'Etat, sans autre précision. M. Alavi a souligné que son ministère n'était pas en mesure de "faire le travail de renseignement sur des forces armées" de l'Iran.

Lire aussi

Un an après la mort de Soleimani, l’Iran contraint de faire profil bas

Présenté après sa mort comme un vice-ministre de la Défense et le chef de l'Organisation de la recherche et de l'innovation en matière de défense (Sépand), ayant notamment contribué à la "défense antiatomique" du pays, Fakhrizadeh a été tué le 27 novembre près de Téhéran dans une attaque contre son convoi. Les autorités iraniennes ont accusé Israël d'avoir commandité cet attentat, perpétré selon Téhéran au moyen, entre autres, d'une mitrailleuse commandée par satellite. Israël n'a pas réagi à ces accusations.

En décembre, le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, avait attribué une décoration militaire prestigieuse à titre posthume au physicien nucléaire.

En 2018, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait présenté Fakhrizadeh comme le directeur d'un programme nucléaire militaire secret dont l'Iran a toujours nié l'existence.


Un membre des forces armées de l'Iran est impliqué dans l'assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, physicien nucléaire tué fin novembre près de Téhéran, a affirmé lundi soir le ministre iranien des Renseignements."La personne qui a fait les premiers préparatifs de l'assassinat était un membre des forces armées", a annoncé Mahmoud Alavi, dans une interview à la télévision d'Etat, sans...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut