Rechercher
Rechercher

Santé

Le point sur les deux nouveaux variants

L’émergence au Royaume-Uni et en Afrique du Sud de deux nouveaux variants du SARS-CoV-2, plus contagieux selon les premières données, inquiète au plus haut point la communauté internationale.

Que sont ces variants ?

Tous les virus mutent. Ces mutations sont des modifications qui interviennent lorsqu’ils se répliquent. Les scientifiques ont observé de multiples mutations du SARS-CoV-2 depuis son apparition, la grande majorité sans conséquence, mais certaines peuvent lui donner un avantage pour sa survie, dont une plus grande transmissibilité.

Lire aussi

Le Liban entièrement bouclé à partir de jeudi

Les deux variants, détectés respectivement au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, présentent plusieurs mutations dont l’une, nommée N501Y, qui se situe sur la protéine spike du coronavirus, une pointe à sa surface qui lui permet de s’attacher au récepteur ACE2 des cellules humaines pour les pénétrer, jouant ainsi un rôle-clé dans l’infection virale.

Plus transmissibles ?

Plusieurs études scientifiques, qui ne sont pas encore évaluées par les pairs et qui se basant principalement sur des modélisations, concluent que le variant britannique est largement plus transmissible. Selon les calculs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, le variant britannique serait 50 à 74 % plus contagieux. Dans leur rapport, des chercheurs de l’Imperial College de Londres ont également conclu que ce variant est 50 à 75 % plus contagieux.

Les résultats préliminaires concernant le variant sud-africain font également état d’une plus forte transmissibilité, mais moins de données sont disponibles.

Plus problématiques ?

Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, il n’y a aucune information sur le fait que les infections par ces souches soient plus graves, mais « le risque en termes d’hospitalisations et de morts est élevé ».

Lire aussi

Les effets à long terme du Covid-19


Quelle efficacité des vaccins ?

Pour les deux variants, « il n’y a pas à ce stade pas assez d’informations disponibles pour estimer un risque sur l’efficacité des vaccins », estime l’ECDC. Toutefois, « en l’état actuel de nos connaissances, les experts pensent que les vaccins actuels seront efficaces contre ces souches », a déclaré Henry Walke, des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

Source : AFP


L’émergence au Royaume-Uni et en Afrique du Sud de deux nouveaux variants du SARS-CoV-2, plus contagieux selon les premières données, inquiète au plus haut point la communauté internationale.Que sont ces variants ? Tous les virus mutent. Ces mutations sont des modifications qui interviennent lorsqu’ils se répliquent. Les scientifiques ont observé de multiples mutations du SARS-CoV-2...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut