Rechercher
Rechercher

Initiative

Lire Flaubert ou Higgins Clark pour la bonne cause

Sur la page Facebook « Livres bradés au profit de Secret Heart » de Marie-Joëlle Naïm-Zraick, les internautes s’arrachent des ouvrages à mini-prix.

Lire Flaubert ou Higgins Clark pour la bonne cause

Sur « Livres bradés au profit de Secret Heart » on peut ainsi assouvir sa passion pour la lecture et s’instruire tout en aidant les plus démunis. Photo Facebook

– « Je suis preneuse, merci beaucoup », lance Sabine K. – « Réservé pour vous ! (Merci de me contacter en privé pour les détails du retrait) », répond Marie-Joëlle Naïm-Zraick.

– « Mince », réagit Lara Y.K.

– « Il faut être tireur d’élite pour suivre le rythme de la capture », s’amuse Mayla B.

– « Faut de l’exercice ! » rétorque du tac au tac Naïm-Zraick.

Sur la page Facebook « Livres bradés au profit de Secret Heart » les discussions vont bon train. La fondatrice et modératrice du groupe, Marie-Joëlle Naïm-Zraick, est ravie du succès : les prix très attractifs attirent les amateurs de lecture. Pouvoir se procurer un roman à 14 000 livres libanaises est une aubaine lorsque les prix en librairie varient entre 80 000 livres et 220 000 livres. Bien entendu, les ouvrages dans le commerces sont récents et neufs alors que ceux proposés sur ce groupe Facebook sont d’occasion « mais en bon état », assure la modératrice.

« Les livres proviennent de donations, explique Naïm-Zraick, et nous nous assurons qu’ils sont en bonne condition. Il y a des personnes qui vident leurs bibliothèques pour cause de voyage, d’autres qui veulent alléger leurs rayonnages tout en faisant une bonne action ». Sur le groupe, il y en a pour tous les goûts ou presque. Polars, classiques, livres de poche, anciennes éditions, encyclopédies ou même livres carrément vintage comme ces Conquérants de Malraux édité en 1958 !

Entre une biographie de Grace Kelly et une autre de Abou Ayad, entre un livre sur le management et un autre sur la diététique, entre un roman de Jocelyne Awad et un autre de Luis Sepulveda ou de Higgins-Clark, le cœur balance, mais il faut être rapide pour réserver sa copie car la priorité va à la première personne qui réagit.

La plupart des ouvrages proposés sont en français ou en anglais et un peu moins en arabe, car la majeure partie des membres du groupe sont francophones. Ce sont des amis ou des habitués des spectacles de Persona Productions, la boîte de Naïm-Zraick qui fait venir au Liban des pièces de théâtre francophones de France ou d’ailleurs.

Cœur secret

Il y a un an, la jeune productrice a vu son travail ralentir. En décembre 2019, suite à l’effondrement économique, elle créé l’association « Secret Heart » pour soutenir « des familles libanaises démunies dans la durée, en leur envoyant un colis alimentaire fourni – avec produits d’entretien et d’hygiène aussi – tous les 25 jours, l’idée étant de les soutenir à long terme et non pas ponctuellement », explique-t-elle. « Il y a quatre mois, pour essayer de collecter de l’argent vu que les prix des denrées alimentaires devenaient fous et qu’il n’était pas question qu’on arrête notre aide aux familles, ni qu’on mette moins de denrées dans les colis, j’ai pensé collecter des livres et les vendre à des prix très réduits, en dédiant un groupe Facebook à ces échanges, histoire de nous donner un coup de pouce. Cela permet aux gens d’acheter des livres (quand ceux-ci sont devenus hors de prix dans les librairies), et de nous aider à continuer à nourrir des familles libanaises dans le besoin », détaille Naïm-Zraick.

Sur « Livres bradés au profit de Secret Heart » on peut ainsi assouvir sa passion pour la lecture et s’instruire tout en aidant les plus démunis.

« C’est un travail à plein temps mais je suis heureuse de le faire », sourit Marie-Joëlle Naïm-Zraick, heureuse de pouvoir concilier son amour pour la culture et la francophonie avec l’action humanitaire. Et d’inviter en conclusion les généreux donateurs et férus de livres à participer à cette initiative tout en soulignant que l’association accepte également les donations d’argent et de denrées alimentaires.


– « Je suis preneuse, merci beaucoup », lance Sabine K. – « Réservé pour vous ! (Merci de me contacter en privé pour les détails du retrait) », répond Marie-Joëlle Naïm-Zraick.

– « Mince », réagit Lara Y.K.

– « Il faut être tireur d’élite pour suivre le rythme de la capture », s’amuse Mayla B.

–...

commentaires (0)

Commentaires (0)