Rechercher
Rechercher

Fiscalité

Le ministère des Finances a mis 3,3 millions de timbres fiscaux de plus en circulation

Le ministère des Finances a émis hier 3,3 millions de timbres fiscaux, de la catégorie 5 000 livres, s’ajoutant ainsi aux 3,3 millions de timbres de catégorie 1 000 livres mis en circulation la semaine dernière, selon un communiqué. Ces impressions successives interviennent dans le cadre de l’accord d’émission de 20 millions de timbres fiscaux, annoncé au début du mois, entre le Trésor et l’armée libanaise.

Auparavant, des sociétés mandatées directement par le ministre des Finances s’en chargeaient mais le dernier contrat étant arrivé à échéance il y a quatre mois, selon une source proche du dossier récemment contactée par L’Orient-Le Jour, un appel d’offres avait été lancé pour la première fois. La société

Edit.Ink, facturant ses services à 8,14 milliards de livres, l’avait remporté mais la Cour des comptes a annulé en octobre ce résultat du fait du « prix moyen élevé des timbres », comme indiqué sur son site. En effet, l’impression d’un timbre par Edit.Ink serait revenue à 49,95 livres, tandis que son coût se réduit à 19,32 livres via l’armée.

Ces 20 millions de timbres devront combler les besoins du marché libanais pour « six mois », sachant que la Direction des adjudications ne décidera pas de continuer la collaboration avec l’armée ou de lancer un nouvel appel d’offres « avant un mois », toujours selon la source précitée, les mesures de confinement pour enrayer la propagation du Covid-19 réduisant temporairement la demande de timbres fiscaux.



Le ministère des Finances a émis hier 3,3 millions de timbres fiscaux, de la catégorie 5 000 livres, s’ajoutant ainsi aux 3,3 millions de timbres de catégorie 1 000 livres mis en circulation la semaine dernière, selon un communiqué. Ces impressions successives interviennent dans le cadre de l’accord d’émission de 20 millions de timbres fiscaux, annoncé au début du...

commentaires (0)

Commentaires (0)