Rechercher
Rechercher

Égypte

Nouvelle arrestation d’un cadre d’une ONG de défense des droits humains

Les autorités égyptiennes ont arrêté hier un responsable d’une organisation locale de défense des droits humains pour le transporter vers « un lieu inconnu », selon l’ONG dont un autre cadre a déjà été arrêté dimanche. « Karim Ennarah, directeur de la justice criminelle à l’EIPR (Initiative égyptienne pour les droits personnels) a été arrêté alors qu’il se trouvait en vacances à Dahab dans le Sud-Sinaï », a tweeté l’organisation de défense des droits humains. « Il a été escorté par des policiers de la Sécurité nationale vers un lieu inconnu », a ajouté l’ONG égyptienne, sans évoquer les possibles accusations qui pourraient peser contre lui. Dimanche, l’organisation avait annoncé l’arrestation de Mohammad Bacheer, le responsable administratif de l’EIPR, accusé notamment d’avoir « rejoint un groupe terroriste » et de « diffuser de fausses informations ». Selon l’EIPR, M. Bacheer avait été interrogé par le procureur de la Cour suprême de sûreté de l’État sur son travail, en particulier une visite en novembre à son bureau au Caire « par un nombre d’ambassadeurs et diplomates » pour discuter des droits humains.


Les autorités égyptiennes ont arrêté hier un responsable d’une organisation locale de défense des droits humains pour le transporter vers « un lieu inconnu », selon l’ONG dont un autre cadre a déjà été arrêté dimanche. « Karim Ennarah, directeur de la justice criminelle à l’EIPR (Initiative égyptienne pour les droits personnels) a été arrêté alors...

commentaires (0)

Commentaires (0)