Rechercher
Rechercher

Tunisie

Colère après la mort d’un homme dans un kiosque détruit par les autorités

Des manifestations de colère ont éclaté hier à Sbeitla, dans le centre-ouest de la Tunisie, où un homme est mort après que la municipalité eut détruit le kiosque à journaux dans lequel il dormait, poussant les autorités à déployer des renforts. Mardi matin, les autorités locales ont appliqué une décision de destruction d’un point de vente de journaux et de tabac illégal, dans un quartier de Sbeitla, dans la région marginalisée de Kasserine, ont indiqué des sources sécuritaires. Abderrazek Khachnaoui, le père du propriétaire de ce petit commerce, dormait dans la construction de fortune. Il est décédé lors de l’opération, ont confirmé des sources sécuritaires et le fils de la victime, Oussama. « Les agents de la municipalité ont procédé à la destruction sans vérifier s’il y avait quelqu’un à l’intérieur », a-t-il déploré. « Mon père (...) est mort sur-le-champ. Des agents de sécurité ont tiré du gaz lacrymogène sur ma famille qui avait tenté de s’approcher » du kiosque, a ajouté M. Khachnaoui. Ce décès a provoqué la colère de dizaines d’habitants, qui ont fermé des routes de la ville et incendié une voiture de la municipalité. Les protestataires ont jeté des pierres et des objets sur les forces sécuritaires, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur Khaled Hayouni. Dans un communiqué, la présidence du gouvernement a apporté son soutien à la famille de la victime et annoncé l’ouverture d’une enquête. Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a limogé le préfet et le sous-préfet de la région, ainsi que le chef du district sécuritaire et le chef du poste de police municipale de Sbeitla, ajoute le communiqué.


Des manifestations de colère ont éclaté hier à Sbeitla, dans le centre-ouest de la Tunisie, où un homme est mort après que la municipalité eut détruit le kiosque à journaux dans lequel il dormait, poussant les autorités à déployer des renforts. Mardi matin, les autorités locales ont appliqué une décision de destruction d’un point de vente de journaux et de tabac illégal,...

commentaires (0)

Commentaires (0)