Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Des chiffres toujours alarmants : 10 décès et plus de 1.000 cas en 24 heures

Une jeune femme de 25 ans, sans problème de santé particulier, est décédée des suites du Covid-19, selon le directeur de l'hôpital Rafic Hariri.

Des chiffres toujours alarmants : 10 décès et plus de 1.000 cas en 24 heures

Des passants équipés de masques de protection contre le coronavirus, le 21 septembre 2020 au Liban. Photo Hussam Shbaro

Le Liban a enregistré au cours des dernières 24 heures 10 nouveaux décès et 1.105 cas supplémentaires de Covid-19 (dont 15 en provenance de l'étranger), selon le dernier bilan en date du ministère de la Santé publié mardi. Ces chiffres font grimper à 38.363  le nombre de cas cumulés depuis l’apparition de l'épidémie dans le pays en février, dont 361 décès. Au total, 17.110 patients se sont rétablis, alors que 541 personnes sont encore hospitalisées, dont 170 en soins intensifs.

Sur le terrain, le mohafez du Liban-Sud a décidé de fermer le registre des cadastres du Liban-Sud ainsi que celui de Saïda, quatre employés ayant été testés positifs au Covid-19, rapporte la chaîne locale LBCI. En outre, à Nabatiyé, Electricité du Liban (EDL) ferme ses portes durant trois jours, après la confirmation d'un cas de Covid-19 parmi les fonctionnaires.

Subventions médicales
Dans ce contexte de recrudescence des cas, le directeur de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth, Firas Abiad, a mis en garde contre un éventuel arrêt des subventions sur les médicaments et les équipements médicaux, affirmant que les hôpitaux pourraient ne pas faire face comme il se doit, à une telle situation. Ces établissements, déjà sous forte pression en raison de la crise financière et la pandémie, attendent depuis des années que l'Etat leur règle les arriérés qu'il leur doit. Afin de les aider à faire face à la chute vertigineuse de la livre libanaise face au dollar, la Banque centrale subventionne des médicaments importés par les hôpitaux mais ces subventions ne couvrent pas tous leurs besoins, notamment en matière d'équipements médicaux.

Décès d'une jeune femme de 25 ans
Le Dr Abiad a souligné lundi soir qu'une jeune femme de 25 ans, sans problème de santé particulier, est décédée des suites du Covid-19. "Triste constat. (...) Que Dieu aide à sa famille. Le coronavirus n'est pas une blague." a-il mis en garde. Il avait également indiqué que 77% des lits en unités de soins intensifs étaient occupés à travers le pays, un chiffre "très alarmant" selon lui.

Lundi, le Comité interministériel pour le suivi du coronavirus a adopté les normes à suivre pour classer les différentes localités dans lesquelles se répand le virus afin d'y mettre en place des mesures de prévention appropriées. Cette classification se fera sur base du taux d'infections par rapport au nombre d'habitants. Les localités ayant enregistré plus de huit cas positifs pour 100.000 habitants pendant quatorze jours seront dans ce cadre isolées pendant deux semaines. Ce comité s'est à nouveau réuni mardi pour plancher sur l'application de ces normes et la mise en place, notamment, d'une application mobile censée cartographier les régions contaminées afin de faciliter l'isolement de celles-ci.

Du côté des établissements pénitentiaires, le virus se répand rapidement aussi, même si les autorités se voulaient jusqu'à présent rassurantes. Les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont ainsi dénombré lundi 377 détenus positifs au virus dans la prison de Roumieh, la plus grande du pays, et 237 dans celle de Zahlé. Un projet de loi d’amnistie générale sera discuté par l’Assemblée lors d’une séance prévue mercredi et jeudi, alors qu’une telle loi est réclamée par des proches de détenus qui craignent la propagation du coronavirus dans les prisons du pays. Ces derniers se mobilisent depuis plusieurs jours.


Le Liban a enregistré au cours des dernières 24 heures 10 nouveaux décès et 1.105 cas supplémentaires de Covid-19 (dont 15 en provenance de l'étranger), selon le dernier bilan en date du ministère de la Santé publié mardi. Ces chiffres font grimper à 38.363  le nombre de cas cumulés depuis l’apparition de l'épidémie dans le pays en février, dont...

commentaires (0)

Commentaires (0)