Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient

Téhéran accuse Riyad de faire porter aux autres la responsabilité de ses « crimes »

L’Iran a accusé hier l’Arabie saoudite de « déformer » la réalité et de faire porter aux autres la responsabilité de ses « crimes », après un discours du roi Salmane à l’Assemblée générale de l’ONU dans lequel il s’en prend à la République islamique. Le monarque saoudien a accusé l’Iran dans son discours mercredi d’« activités expansionnistes », de « terrorisme » et d’avoir « pris pour cibles » des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite l’an dernier. « L’Arabie saoudite a tenté pendant des années d’échapper à la réalité et de ne pas répondre de ses crimes en en faisant porter la responsabilité (aux autres) et déformant les faits », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Saïd Khatibzadeh dans un communiqué. Le responsable iranien a accusé Riyad d’être « le principal soutien financier et logistique du terrorisme dans la région » et à « l’origine des pensées des groupes terroristes takfiristes », un terme utilisé par Téhéran pour désigner les groupes jihadistes sunnites.


L’Iran a accusé hier l’Arabie saoudite de « déformer » la réalité et de faire porter aux autres la responsabilité de ses « crimes », après un discours du roi Salmane à l’Assemblée générale de l’ONU dans lequel il s’en prend à la République islamique. Le monarque saoudien a accusé l’Iran dans son discours mercredi d’« activités...

commentaires (1)

Les deux pays se valent dans leurs crimes

Eleni Caridopoulou

17 h 52, le 25 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Les deux pays se valent dans leurs crimes

    Eleni Caridopoulou

    17 h 52, le 25 septembre 2020