Rechercher
Rechercher

Transports

Covid-19 : reprise des vols réguliers entre le Liban et l’Arabie saoudite

Covid-19 : reprise des vols réguliers entre le Liban et l’Arabie saoudite

Un avion de la compagnie libanaise Middle East Airlines atterrissant à Beyrouth, le 5 avril 2020, en provenance d’Arabie saoudite. Photo d’archives AFP

La Middle East Airlines (MEA) a annoncé dans un communiqué hier que les autorités saoudiennes avaient autorisé la reprise des vols commerciaux réguliers reliant l’Aéroport international de Beyrouth (AIB) à Riyad, ainsi que ceux entre la capitale libanaise et Djeddah. Le trafic entre ces villes s’était limité aux vols de rapatriement depuis la décision prise le 9 mars dernier par le royaume de suspendre temporairement « toutes les liaisons aériennes et maritimes » avec neuf pays, dont le Liban, afin de lutter contre la propagation du Covid-19 sur son territoire.

La décision de la MEA fait suite à celle annoncée dimanche par Riyad d’autoriser une reprise partielle des vols internationaux à partir d’hier, six mois après l’imposition de restrictions en raison de la pandémie de Covid-19. L’état d’urgence, toujours appliqué au Liban en raison de l’épidémie, contraint le pays à utiliser l’AIB à 20 % de ses capacités.

Vols quotidiens pour Paris

La compagnie aérienne nationale a en outre fourni le calendrier des vols programmés sur la période allant d’aujourd’hui à mercredi prochain 23 septembre, et qui comprend, entre autres, 3 allers-retours quotidiens pour Djeddah (les 19, 20 et 23 septembre) et 6 vers Riyad (les 16 et 17, puis du 20 au 23 septembre). Elle a enfin annoncé que les deux destinations seront desservies quatre fois par semaine (mardi, jeudi, samedi et dimanche) à partir du 24 septembre. Cette fréquence pourra être révisée en fonction du nombre de passagers prévu, a encore prévenu la MEA.

La compagnie nationale a de plus annoncé qu’elle assurera la liaison entre Beyrouth et Paris tous les jours à partir du 18 septembre, tout en maintenant ses trois vols hebdomadaires opérés en partage de codes avec Air France. Cela portera à 10 le nombre de liaisons Beyrouth-Paris opérées chaque semaine par la MEA, et qui s’ajoutent à celles opérées de son côté par Air France.

La compagnie française a pour sa part détaillé hier dans un communiqué ses nouvelles mesures « 100 % flexibles » en termes de modification, d’annulation et de remboursement, applicables « jusqu’au 31 mars 2021 ». Air France a également annoncé une nouvelle assurance pour « couvrir le risque sanitaire », incluant entre autres l’assistance médicale et le remboursement des frais médicaux à l’étranger ou de frais supplémentaires en cas de quarantaine.

L’ensemble des nouvelles mesures et conditions prises par la compagnie française, ainsi que leur mise à jour régulière, sont à consulter sur le site « Air France Protect ».



La Middle East Airlines (MEA) a annoncé dans un communiqué hier que les autorités saoudiennes avaient autorisé la reprise des vols commerciaux réguliers reliant l’Aéroport international de Beyrouth (AIB) à Riyad, ainsi que ceux entre la capitale libanaise et Djeddah. Le trafic entre ces villes s’était limité aux vols de rapatriement depuis la décision prise le 9 mars dernier par...

commentaires (0)

Commentaires (0)