Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Macron qualifie de "très belle et très forte" sa rencontre avec Feyrouz

Le président français a décoré la chanteuse iconique de la légion d'honneur, et reçu en retour une toile offerte par cette dernière.

Macron qualifie de

Le président français, Emmanuel Macron, s'entretenant avec l'icône de la chanson libanaise, Feyrouz, le 31 août 2020 au domicile de cette dernière à Rabieh. Photo © Soazig de la Moissonniere / Présidence de la République

Le président français Emmanuel Macron, arrivé lundi soir à Beyrouth pour sa deuxième visite au Liban depuis la double explosion tragique du 4 août afin de tenter de résoudre une crise politique profonde et célébrer le premier centenaire de la proclamation du Grand Liban, a qualifié sa rencontre avec l'icône de la chanson libanaise Feyrouz de "très belle, très forte".

Après avoir été accueilli à l'aéroport de Beyrouth par son homologue libanais Michel Aoun, le chef de l'Élysée s'est rendu peu après 22h à Rabieh, dans la banlieue nord-est de Beyrouth, où il a été reçu par la chanteuse iconique, rare symbole d'unité nationale. Il a décoré la diva libanaise de la légion d'honneur, et reçu en retour une toile offerte par cette dernière. "C'était une rencontre très belle et très forte", a-t-il dit au micro d'une télévision locale à l'issue d'une visite de plus d'une heure. "Je lui ai dit tout ce qu'elle représentait pour moi, pour le Liban que nous aimons et que tout le monde attend, une nostalgie que tout le monde ressent", a ajouté le président français. Interrogé sur sa chanson préférée de Feyrouz, M. Macron a répondu "Li Beyrouth".


M. Macron a par la suite été brièvement à la rencontre d'une foule survoltée, rassemblée non loin du domicile de l'artiste. "Non à un gouvernement de dépannage" ou encore "Pas de cabinet par ou avec les meurtriers", pouvait-on lire sur des pancartes brandies par des manifestants qui l'attendaient. "Nous sommes un peuple libre" et "Moustapha Adib, non!", a scandé en français la foule, saluée par M. Macron.

Lire aussi

Feyrouz d’abord

S'adressant aux manifestants après son entrevue avec Feyrouz, M. Macron a déclaré : "J'ai pris un engagement auprès d'elle, comme je prends l'engagement auprès de vous ce soir, de tout faire pour que les réformes soient mises en œuvre et que le Liban aille mieux. Je vous le promets. Je ne vous abandonnerai pas", selon des propos relayés par l'agence Reuters.

Un cèdre planté à Jaj
Mardi matin, Emmanuel Macron s'est rendu à la réserve naturelle de Jaj, dans la région de Jbeil, où il a planté un cèdre, l'emblème du pays, au milieu d'un groupe d'enfants. "Je compte sur vous", a déclaré Emmanuel Macron, s'adressant à ces jeunes. Une façon de marquer le centenaire de la création de l'Etat du Grand Liban le 1er septembre 1920 par le général français Henri Gouraud.

Le président français Emmanuel Macron plantant un cèdre dans la forêt de Jaj, le 1er septembre 2020. Photo Anthony Samrani

Des Alpha Jets de la Patrouille de France étaient mobilisés pour l'occasion et ont survolé Beyrouth et la montagne libanaise aux couleurs du drapeau libanais, rouge, blanc et vert.

AFP / POOL / GONZALO FUENTES

A Jaj, le président français a enlacé la jeune Tamara Tayah, qui a offert au président la carte du Liban en pin's, une des créations de sa mère Hala Tayah, tuée dans la double explosion du port.


Le président français Emmanuel Macron, arrivé lundi soir à Beyrouth pour sa deuxième visite au Liban depuis la double explosion tragique du 4 août afin de tenter de résoudre une crise politique profonde et célébrer le premier centenaire de la proclamation du Grand Liban, a qualifié sa rencontre avec l'icône de la chanson libanaise Feyrouz de "très belle, très forte".Après avoir...

commentaires (9)

il veut rendre Brigitte jalouse ou quoi!?

Jack Gardner

20 h 22, le 01 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • il veut rendre Brigitte jalouse ou quoi!?

    Jack Gardner

    20 h 22, le 01 septembre 2020

  • Mr le président vous avez compris ou appris quoi ?!? Déjà faut comprendre le peuple libanais qui avait mis tout leur espérance en vous pour que vous reveniez et valider les personnes à leur poste ceux la même que la contestation refuse ..... AU MOINS AYEZ LA DÉCENCE DE DEMANDER DES ÉLECTIONS ANTICIPÉ !!

    Bery tus

    18 h 00, le 01 septembre 2020

  • Comme aurait pu chanter notre ambassadrice aux étoiles : el amal bidaoui aal nass...wil nass byit ghamarou!!.....

    Wlek Sanferlou

    15 h 42, le 01 septembre 2020

  • Parallèlement à la pression exercée dans la rue, la révolution DOIT tôt ou tard s'unir pour affronter la bataille des batailles que sont les «élections parlementaires» Le temps passe inutilement, vous devez profiter des jours, des heures et des minutes restants sans plus de retards, réunir vos forces et mettre vos différents de côté Les dinosaures au pouvoir n'ont ni pitié ni compassion, le seul moyen de les éliminer est un tsunami qui se produira grâce à votre unité et malgré toute loi électorale en place (rappelez-vous les foules du 14 mars et du 17 octobre) Commencez à faire vos recherches pour proposer les candidats appropriés, compétents et impartiaux et établir des listes communes de nom dans toutes les circonscriptions en toute urgence Votre unité est votre seul salut, vous aurez tout le temps pour vous affrontez démocratiquement après avoir remporté cette bataille cruciale Vous devez cet effort à votre pays

    Paul Chammas

    13 h 14, le 01 septembre 2020

  • JE ME PERMET D'AJOUTER HORS SUJET DE L'ARTICLE QUE LE PRESIDENT MACRON EST APPELLE MONSIEUR LE PRESIDENT ET PAS SON EXCELLENCE OU AUTRE TITRE POMPEU DONC QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE LIBANAISE INTERDISE A LA MTV L'ACCES DU PALAIS (?) DE BAABDAT PARCEQU'IL NE VEULE PLUS LE NOMMER FAKHAMAT MAIS JUSTE MONSIEUR N'EST PAS UNE INSULTE ET IRONIE DU SORT CETTE STATION A ETE FERME DURANT L'EMPRISE SYRIENNE SUR LE LIBAN DURANT 9 ANS PARCEQU'ELLE AVAIT INTERVIEWE JUSTEMENT M AOUN A PARIS ET AUJOURDH UI ELLE EST BOYCOTTE PAR LUI PARCEQU'ELLE VEUT L'APPELER MONSIEUR AU LIEU DE FAKHAMAT LA VERITE JE SUGGERE QUE CE MOT SOIT BANI DE NOTRE VOCABULAIRE ET QUE MINISTRES ET DEPUTES , TOUS , NE SOIT PLUS APPELER QUE PAR LEUR NOM AVEC MONSIEUR OU MADAME ( puisque mademoiselle a ete bani du vocabulaire francais !!!! )

    LA VERITE

    11 h 50, le 01 septembre 2020

  • Un groupe de manifestants anti-pouvoir, dont certains sont hostiles à la venue du chef de l'État français, s'étaient rassemblés non loin du domicile de l'artiste afin de d'exprimer sa colère. "Libres, libres, libres, nous sommes un peuple libre", ont crié les protestataires. "Nous sommes contre l'ingérence extérieure et vous soutenez les mêmes responsables. JE REGRETTE DE DIRE QUE CES MANIFESTANT NE COMPRENNENT RIEN A LA DEMOCRATIE ET A L'ATTITUDE DE LA FRANCE ET DU PRESIDENT MACRON EN PARTICULIER MR MACRON EST VENU DES LE PREMIER JOUR DE L'EXPLOSION AU PORT MONTRER LA SYMPATHIE DE LA FRANCE A L'EGARD DU LIBAN , A SECOUE LA POLITIQUE LIBANAISE MAIS A BIEN DIT QU'IL NE VIENT PAS CHANGER LE REGIME: C'EST AU LIBANAIS DE LE FAIRE A TRAVERS DES ELECTIONS NOUVELLES CONTROLEES PAR DES INSTITUTIONS INTERNATIONALES CERISE SUR LE GATEAU IL A FAIT DES SON RETOUR UNE RENCONTRE ZOOM AVEC LES CHEFS D'ETAT OU IL A OBTENU DES PROMESSES DE PAIEMENT DE 250 MILLIONS DE DOLLARS POUR LE LIBAN ET A ENVOYE DES AIDES CONSIDERABLE DEJA AIMSI QU'UNE PRRESENCE MILITAIRES FRANCAISE POUR AIDER L'ARMEE LIBANAISE A DEBLAYER LE PORT SI LE PRESIDENT MACRON N'ETAIT PAS INTERVENU POUR HATER AU MOINS LA NOMINATION D'UN NOUVEAU PREMIER MINISTRE, ON SERAIT ENCORE POUR DES SEMAINES AVEC DIAB CAUCHEMARESQUE IDEE VOYONS DEJA LA COMPOSITION DU NOUVEAU GOUVERNEMENT AVANT DE TOUJOURS CRITIQUER NOS MEILLEURS AMIS ( le peu qui nous reste d'ailleurs )

    LA VERITE

    11 h 38, le 01 septembre 2020

  • rendre visite à Feyrouz ,c'est mettre en avant l'art et l'artiste libanais , cet art qui pourrait aussi sauver le pays;J.P

    Petmezakis Jacqueline

    11 h 01, le 01 septembre 2020

  • Comme signal, une rencontre avec une chanteuse de 85 ans me semble pourtant un signal de nostalgie et de status-quo, un peu du Liban d'antan ...

    Stes David

    10 h 49, le 01 septembre 2020

  • "Interrogé sur sa chanson préférée de Feyrouz, M. Macron a répondu "Li Beyrouth". Ce n'est pas fameux: la musique de cette chanson n'est pas originale, puisqu'il s'agit du thème du "Concerto di Aranjuez" de Joachin Rodrigo. Mais bon...

    Georges MELKI

    10 h 37, le 01 septembre 2020

Retour en haut