Rechercher
Rechercher

Sécurité alimentaire

Assurances du syndicat des minotiers et de Raoul Nehmé sur l’approvisionnement de blé

Les responsables ont tenu à rassurer la population concernant le stock de farine, les silos contenant la réserve de blé ayant été détruits lors de la double explosion au port de Beyrouth le 4 août.

Ainsi, le syndicat des minotiers a annoncé hier dans un communiqué que les moulins possèdent un stock de farine « d’un mois et demi » et appelle donc les Libanais « à ne pas stocker la farine ni acheter de grandes quantités de pain ».

Mercredi, le ministre sortant de l’Économie et du Commerce Raoul Nehmé a annoncé sur son compte Twitter que le stock actuel de farine dans les moulins « s’élève à 32 000 tonnes, auxquelles s’ajoutent 110 000 tonnes importées de l’étranger, qui arriveront au Liban d’ici à deux semaines ». Le ministre a rappelé que la consommation mensuelle de farine au Liban s’élève à 35 000 tonnes. De plus, le Programme alimentaire mondial des Nations unies va distribuer 17 000 tonnes de farine dans les régions dévastées par l’explosion.L’importation de farine est subventionnée par la Banque du Liban (BDL) au taux officiel de 1 507,5 livres pour un dollar depuis octobre 2019 (circulaire n° 530), en marge de la crise économique et financière que subit le Liban et de la dépréciation de la livre. Le taux de change dollar/livre a atteint hier 6 900 livres à l’achat et 7 100 livres à la vente, selon l’application Sarraf Lebanon.



Les responsables ont tenu à rassurer la population concernant le stock de farine, les silos contenant la réserve de blé ayant été détruits lors de la double explosion au port de Beyrouth le 4 août.

Ainsi, le syndicat des minotiers a annoncé hier dans un communiqué que les moulins possèdent un stock de farine « d’un mois et demi » et appelle donc les Libanais...

commentaires (0)

Commentaires (0)