Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Trois nouveaux décès et 355 nouveaux cas ces dernières 48 heures

Le ministère de la Santé n'avait pas publié de bilan mardi en raison de la double explosion qui a secoué le port de Beyrouth.

Trois nouveaux décès et 355 nouveaux cas ces dernières 48 heures

Des passants masqués dans une rue de Beyrouth, le 28 juillet 2020. Photo REUTERS/Mohamed Azakir

Le Liban a enregistré trois nouveaux décès des suites du coronavirus, ainsi que 355 nouveaux cas de contamination, ces dernières 48 heures, selon le bilan publié mercredi par le ministère de la Santé. Ce dernier n'avait pas publié de bilan mardi en raison de la double explosion qui a secoué le port de Beyrouth faisant plus d'une centaine de morts et des milliers de blessés. 

Sur les 209 nouveaux cas détectés mardi, 197 concernent des contaminations locales, dépistées principalement dans les cazas de Beyrouth (36), Baabda (30), Metn (16), et Aley (22), et 12 cas concernent des voyageurs testés à leur arrivée à l’Aéroport international de Beyrouth. Cinquante-six cas font par ailleurs encore l'objet d'une enquête. Sur les 146 nouveaux cas détectés mercredi, 134 concernent des contaminations locales, dépistées principalement dans les cazas de Baabda (20), Beyrouth (19) et Aley (12), et 12 concernent des voyageurs testés à leur arrivée à l’AIB. Cinquante-et-un cas font par ailleurs encore l'objet d'une enquête.

En tout donc, 5 417 personnes ont été dépistées positives au Covid-19 au Liban depuis l'apparition de la pandémie le 21 février. Parmi elles, 68 sont décédées et 1 849 ont guéri. Actuellement, il reste encore 3 500 personnes porteuses du virus dans le pays. Parmi elles, 162 sont hospitalisées, dont 41 en soins intensifs.

Lire aussi

L’issue la plus rapide pour sortir de la pandémie

Mercredi, le Liban était sous le choc des deux explosions qui avaient secoué sa capitale la veille. D'après les autorités libanaises, quelque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées "sans mesures de précaution", sont à l'origine des déflagrations au port de Beyrouth. Les équipes de sauvetage libanaises continuaient de rechercher d'éventuels survivants, alors que les derniers bilans, toujours provisoires, faisaient état de plus de 135 morts, près de 5.000 blessés et des dizaines de disparus.

Mardi, peu de temps après le drame, le bureau de presse du ministre de l’Intérieur, Mohammad Fahmi, avait annoncé que les mesures qui avaient été prises de boucler le pays pendant cinq jours en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus sont annulées. "Vu le grave incident dont a été témoin la capitale Beyrouth ce soir, la décision n°946 du ministre de l'Intérieur et portant sur le bouclage total du pays du jeudi 6 au mardi 11 août, dans le cadre de la mobilisation pour faire face à la propagation du coronavirus, est annulée", pouvait-on lire dans un communiqué.


Le Liban a enregistré trois nouveaux décès des suites du coronavirus, ainsi que 355 nouveaux cas de contamination, ces dernières 48 heures, selon le bilan publié mercredi par le ministère de la Santé. Ce dernier n'avait pas publié de bilan mardi en raison de la double explosion qui a secoué le port de Beyrouth faisant plus d'une centaine de morts...

commentaires (0)

Commentaires (0)