Rechercher
Rechercher

Assistance financière

Le gouvernement est attaché au programme du FMI, selon le ministère des Finances

Le ministère des Finances a annoncé hier dans un communiqué destiné aux détenteurs des bons du Trésor et des eurobonds – titres de dette en devises– que « le gouvernement croit fermement que le programme du Fonds monétaire international (FMI) est la pierre angulaire du chemin de la reprise ». Le gouvernement a en effet demandé une aide financière de la part du FMI début mai et a débuté les négociations avec l’institution internationale le 13 mai, en se basant sur son plan de redressement voté le 30 avril. Bien que le ministère les qualifie « d’en cours et constructives », ces négociations sont en suspens en raison d’un désaccord sur l’ampleur des pertes du secteur bancaire, entre l’exécutif d’une part et la Banque du Liban et les banques d’autre part. Sans les réformes, dont le FMI estime qu’elles doivent être lancées pour qu’une aide soit débloquée, et qui ne le sont toujours pas. La restructuration de la dette, qui s’élevait à 92,9 milliards de dollars à fin avril, prévue par le cabinet, dépend des négociations avec le FMI.

Cette annonce intervient le lendemain d’une déclaration sur l’aide du FMI de la part du Premier ministre Hassane Diab, au sujet de la visite du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, la semaine dernière à Beyrouth. « Le fait qu’il ait lié toute aide au Liban à la concrétisation de réformes et à la nécessité de passer par le Fonds monétaire international confirme qu’il y a toujours une décision internationale de ne pas aider le Liban », a déclaré le chef du gouvernement.



Le ministère des Finances a annoncé hier dans un communiqué destiné aux détenteurs des bons du Trésor et des eurobonds – titres de dette en devises– que « le gouvernement croit fermement que le programme du Fonds monétaire international (FMI) est la pierre angulaire du chemin de la reprise ». Le gouvernement a en effet demandé une aide financière de la part du FMI...

commentaires (0)

Commentaires (0)