Rechercher
Rechercher

Universités

Création du « Fonds de bourses Ayman Haddad » à l’USJ

Création du « Fonds de bourses Ayman Haddad » à l’USJ

Le recteur Salim Daccache (à g.) et le donateur Ayman Haddad échangeant les instruments du protocole. Photo DR

Un nouveau fonds de bourse, le Fonds Ayman Rachid Haddad, destiné aux étudiants originaires de Aïn Dara (Aley), vient d’être créé à l’USJ. Il va en priorité aux étudiants qui optent pour des études à l’École supérieure d’ingénierie de Beyrouth (ESIB). Pour cette première année, les bourses ont été attribuées, aussi, à des étudiants des deux facultés de médecine et de langues. L’éligibilité à la bourse annuelle est basée sur les critères posés par le service social de l’USJ et la performance académique de l’étudiant. Le don est attribué de façon anonyme.

La cérémonie de signature du protocole de don s’est tenue au rectorat de l’USJ, le 6 juillet dernier, en présence notamment du recteur Salim Daccache s.j., de Cynthia Ghobril Andrea, directrice de la Fondation USJ et de Christian Makari, président de la Fédération des associations des anciens de l’USJ. « Votre fonds, a déclaré le Pr Daccache, s’adressant à Ayman Haddad en début de cérémonie, a déjà pris forme en aidant trois étudiants de l’ESIB, de la faculté de médecine et de la faculté des langues. Les étudiants sélectionnés recevront votre aide, tant qu’ils continuent à démontrer un besoin financier et à maintenir le niveau académique requis. » « Grâce à votre donation, a poursuivi le recteur, vous honorez l’université et sa mission, celle de préparer les leaders de demain en donnant aux jeunes qui le méritent un accès à l’éducation. C’est avec des personnes comme vous que nous pouvons relever le défi, assurer un bon avenir aux étudiants et construire un Liban meilleur. »

De son côté, M. Haddad a remercié le P. Daccache pour son accueil chaleureux, saluant son leadership et la résilience de l’USJ en ces circonstances exceptionnelles par lesquelles passe le Liban. « Mon parcours scolaire et universitaire, a précisé M. Haddad, au collège Notre-Dame de Jamhour puis à l’ESIB, a été la pierre angulaire de ma carrière. »

« Ce socle m’a permis de surmonter beaucoup d’obstacles et de réaliser mes projets, a-t-il enchaîné. Mon village m’a doté de fortes racines et d’une volonté de relever les défis et de résister à l’adversité. La bourse est une façon de redonner à ces deux piliers de ma vie une partie de ce qu’ils m’ont donné. »

Après la signature du protocole, le Pr Daccache a dédicacé à M. Haddad le maître-ouvrage qui retrace l’histoire de l’université : Portrait de l’USJ.


Un nouveau fonds de bourse, le Fonds Ayman Rachid Haddad, destiné aux étudiants originaires de Aïn Dara (Aley), vient d’être créé à l’USJ. Il va en priorité aux étudiants qui optent pour des études à l’École supérieure d’ingénierie de Beyrouth (ESIB). Pour cette première année, les bourses ont été attribuées, aussi, à des étudiants des deux facultés de médecine...